DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

En Corse, un nouveau type de bouée pour protéger les fonds marins des ancres des bateaux

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy avec AFP
euronews_icons_loading
Un nouveau système de bouée expérimenté à Bonifacio le 11 août 2021
Un nouveau système de bouée expérimenté à Bonifacio le 11 août 2021   -   Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

A Bonifacio, dans le sud de la Corse, est expérimenté un nouveau type de bouée destiné à protéger les fonds marins des ancres jetées par les gros bateaux près de la côte.

Un mouillage en surface

"Ce lest va venir sur la partie sableuse des fonds marins, explique Line Babiol, chef de projet infrastructures hydrauliques. Ensuite, sur la partie supérieure de ces lests, vont venir s’accrocher des bouées qu’on appelle coffres. Et sur ces bouées, les bateaux vont pouvoir s’amarrer directement sans avoir à lancer des ancres et donc à détériorer les fonds marins, notamment avec un impact fort sur les posidonies."

Les bateaux vont pouvoir s’amarrer directement sans avoir à lancer des ancres et donc à détériorer les fonds marins.

Les posidonies essentielles pour la biodiversité

Les posidonies, des plantes aquatiques qui jouent un rôle essentiel pour l’écosystème marin. De nombreuses espèces viennent s'y nourrir et se reproduire. Elles servent aussi de barrière contre l'érosion des sols. Or aujourd'hui, les dégradations dues aux ancres des bateaux sont conséquentes :

"La dégradation aujourd’hui, on l’estime environ à 7 500 hectares, ce qui est une part importante de la surface qu’occupe aujourd’hui la posidonie en Méditerranée, souligne Thibault Lavernhe, porte-parole du préfet maritime de la Méditerranée. Les causes sont multiples, mais parmi ces causes, la première aujourd’hui est le mouillage, le fait qu’un navire jette son ancre qui va ensuite frapper le fond où se trouvent les posidonies a un effet dévastateur sur cette herbe végétale marine, à la fois quand on mouille sur le fond et quand les navires retirent leur ancre"

La dégradation aujourd’hui, on l’estime environ à 7 500 hectares, ce qui est une part importante de la surface qu’occupe aujourd’hui la posidonie en Méditerranée
Thibault Lavernhe
Porte-parole du préfet maritime de la Méditerranée

En installant de nouvelles bouées, les autorités locales s'adressent en particulier aux yachts qui viennent régulièrement mouiller dans le secteur de Bonifacio, la ville la plus méridionale de la Corse, à douze kilomètres seulement de la Sardaigne.