DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Angela Merkel exhorte les Balkans occidentaux à se concentrer sur l'adhésion à l'UE

Access to the comments Discussion
Par Euronews avec AP
euronews_icons_loading
Angela Merkel lors d'une conférence avec Edi Rama à Tirana (Alabanie), le 14 septembre 2021.
Angela Merkel lors d'une conférence avec Edi Rama à Tirana (Alabanie), le 14 septembre 2021.   -   Tous droits réservés  Franc Zhurda/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

A un peu plus de 10 jours de la fin de son mandat, Angela Merkel veut mettre un coup de projecteur sur les Balkans. Après une visite à Belgrade lundi, elle était ce mardi à Tirana, la capitale albanaise, où elle a rencontré les chefs de gouvernement des 6 pays des Balkans occidentaux : Albanie, Macédoine du Nord, Monténégro, Serbie, Bosnie-Herzégovine et Kosovo. Elle a une nouvelle fois plaidé pour leur intégration dans l'Union européenne

"Une fois que les conditions auront été remplies, l'UE doit tenir parole et ne pas continuer à inventer de nouvelles conditions, parce qu'elle ne veut pas - pour des raisons de politique intérieure - faire avancer le processus d'adhésion. Lorsqu'elle fait cela, elle crée de la déception", a lancé la chancelière aux chefs de l'Etat de l'UE.

Les États des Balkans occidentaux sont à des stades différents sur la voie de l'adhésion à l'UE. Leurs progrès en matière d'intégration ont été retardés récemment en raison du manque d'intérêt de l'Union pour l'élargissement et des années de troubles diplomatiques auxquels l'UE a été confrontée lorsque la Grande-Bretagne a quitté le bloc.

Lors d'entretiens bilatéraux avec le Premier ministre albanais Edi Rama, Angela Merkel a salué les progrès concernant l'État de droit en Albanie et en Macédoine du Nord. Elle a d'ailleurs préconisé l'ouverture de négociations d'adhésion à l'Union avec ces deux pays. Sous la présidence allemande de l'UE en 2020, la Bulgarie avait opposé son veto à une telle démarche.

Outre les négociations d'adhésion, la chancelière allemande a également plaidé à Tirana en faveur d'une plus grande coopération régionale entre les pays des Balkans occidentaux. Les gouvernements ont intensifié leurs rencontres ces dernières années.