EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Qu'attendent les Allemands de celui ou celle qui remplacera Angela Merkel ?

Arrivée d'Angela Merkel à son dernier conseil des ministres avant les élections fédérales, Berlin, 22 septembre 2021
Arrivée d'Angela Merkel à son dernier conseil des ministres avant les élections fédérales, Berlin, 22 septembre 2021 Tous droits réservés Markus Schreiber/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Markus Schreiber/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les élections fédérales approchent, tout comme la fin de l'ère politique d'Angela Merkel, mais qu'attendent les Allemands de son ou sa remplaçant.e ? Quelques éléments de réponse ici.

PUBLICITÉ

Le retrait d'Angela Merkel de la scène politique suscite la peur du vide au sein de l'Union européenne, mais aussi l'espoir d'un vent de renouveau.

Ce scrutin marquera la fin d'une époque, à commencer pour la population allemande. Mais qu'espèrent les Allemands ? D'abord, comme Waltraud, quelqu'un de plus présent :

"Même si Angela Merkel était populaire dans le monde entier , c'est vrai qu'elle était médiatrice pour tous les pays et qu'elle avait une manière calme et réfléchie de gérer les choses. Mais ici, à la campagne, on n`a rien remarqué, rien vu d'elle."

Et il y a ceux qui osent comparer les 16 ans de gouvernance d'Angela Merkel aux quatre ans que Donald Trump a passé au pouvoir :

"Il faudrait une nouvelle coalition en tout cas, parce que 16 ans de Merkel, c'est aussi mauvais que quatre ans de Trump et on a besoin d'un nouveau départ et de trouver de nouvelles perspectives pour les jeunes, pas seulement de favoriser les générations plus âgées", explique Marcel.

Il y a ceux aussi, comme Christian, pour qui la lutte en faveur du climat est capitale :

"Mes espoirs et mes attentes vis-à-vis du prochain gouvernement fédéral sont que l'on prenne conscience des problèmes et des défis de l'avenir et que l'on développe une stratégie à long terme et des possibilités et des solutions pour l'avenir de l'Allemagne."

Le verdict des électeurs tombera dimanche prochain.

En attendant, selon une étude menée dans 12 pays de l'UE par le Conseil européen pour les relations internationales, s'il fallait élire un président pour l'Europe, 41 % des personnes interrogées affirment qu'elles voteraient pour Angela Merkel plutôt que pour Emmanuel Macron.

Sources additionnelles • AP, AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La majorité des Grecs ont une bonne opinion de l'Union européenne

Européennes, sondage Euronews : le PPE en tête, l'extrême droite connaît une croissance spectaculaire, les libéraux en chute libre

L'égalité des sexes dans les foyers européens : le chemin est encore long (enquête)