DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Élections fédérales en Allemagne : quel avenir pour la relation Paris-Berlin ?

Access to the comments Discussion
Par Grégoire Lory
euronews_icons_loading
Angela Merkel lors de sa dernière visite officielle à l'Élysée (Paris, France), le 16 septembre 2021
Angela Merkel lors de sa dernière visite officielle à l'Élysée (Paris, France), le 16 septembre 2021   -   Tous droits réservés  LUDOVIC MARIN/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

Elle était la stabilité du couple franco-allemand. Après seize années à la tête de l'Allemagne, Angela Merkel aura connu quatre présidents français. C'est un nouvel équilibre qu'il faudra trouver pour ce partenariat. Toutefois, un changement de personnalités ne devrait pas ébranler le socle des liens entre Paris et Berlin.

Pierre Vimont est chercheur au Carnegie Europe et ancien diplomate français :"il y aura forcément un changement ne serait-ce que de personnalités et les personnalités jouent dans la relation franco-allemande. Mais au-delà sur le fond des choses, la relation franco-allemande restera importante à mon avis. Elle reste un élément et un fondement essentiel dans le cadre du projet européen".

JOHN MACDOUGALL/AFP or licensors
Armin Laschet, candidat au poste de chancelier pour la CDU, lors d'un meeting avec Angela Merkel à Stralsund (Allemagne), le 21 septembre 2021JOHN MACDOUGALL/AFP or licensors

La mise en oeuvre de ce nouveau couple dépendra beaucoup des échéances électorales. Les tractations en vue de constituer une nouvelle coalition gouvernementale en Allemagne pourraient prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Cette période pourrait servir le président français, mais à court terme uniquement.

"Si on se place du point de vue d'Emmanuel Macron évidemment l'objectif c'est la réélection au mois de mai, analyse Eric Maurice, responsable du bureau de Bruxelles de la Fondation Robert Schuman. Et donc, cela mettrait Emmanuel Macron dans la position de l'ancien par rapport au chancelier qui n'arriverait que pendant l'hiver probablement. Donc, pour la France il y aurait, peut-être, non pas une supériorité mais en tout cas une antériorité politique sur les questions européennes. D'autant que la France aura la présidence du Conseil de l'UE de janvier à juin".

Toutefois le succès du couple franco-allemand n'est pas uniquement une question de couleurs politiques. Il dépend surtout d'une volonté d'oeuvrer ensemble.

"Lorsque l'on regarde l'histoire du couple franco-allemand, l'alignement politique n'est pas nécessaire. Il y a eu toujours eu une culture de dialogue et donc c'est cette question personnelle qui permet de dépasser les différences politiques, institutionnelles, culturelles entre les deux pays", souligne Eric Maurice.

OLIVIER MATTHYS/AFP
Angela Merkel et Emmanuel Macron lors d'une réunion au siège de l'OTAN à Bruxelles (Belgique), le 14 juin 2021OLIVIER MATTHYS/AFP

Face aux défis comme la montée en puissance de la Chine, la reconstruction de la relation transatlantique ou encore sur l'attitude à suivre face à la Russie, Paris et Berlin doivent très rapidement s'accorder.

"Il faut que ce couple franco-allemand continue à bien travailler ensemble. Et mon sentiment, à écouter les différents candidats à la chancellerie à Berlin, c'est que tous soulignent l'importance du couple franco-allemand", précise Pierre Vimont.

Ce prochain couple franco-allemand devra surtout convaincre, ensemble, ses 25 partenaires de l'UE afin de pouvoir faire avancer le projet européen.