DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Migrants en Libye : un rapport dénonce des crimes contre l'humanité

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy avec AFP
euronews_icons_loading
Migrants en Libye : un rapport dénonce des crimes contre l'humanité
Tous droits réservés  Olmo Calvo/AP Photo
Taille du texte Aa Aa

Des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité sont commis en Libye en particulier contre des migrants , selon un rapport publié par une mission indépendante de l'ONU.

5 000 migrants arrêtés depuis vendredi

Celle-ci dénonce les arrestations arbitraires et les conditions de détention marquées par la violence et la torture.

Ces derniers jours, une opération anti-drogue menée par la police libyenne dans les faubourgs de Tripoli a abouti à l'arrestation de plus de 5 000 migrants, dont des femmes et des enfants, selon l'ONG Norvegian Refugee Council :

"Il s'agit de la répression la plus importante observée ces dernières années contre des migrants en Libye, souligne Alexandra Saieh_. Par le passé, nous avions vu de telles arrestation se produire plusieurs fois, mais à plus petite échelle. L'an passé, plus de 5 000 migrants et réfugiés étaient détenus en même temps dans les centres de détention libyens. Ce n'est donc pas une nouvelle pratique."_

Il s'agit de la répression la plus importante observée ces dernières années contre des migrants en Libye
Alexandra Saieh
Norvegian Refugee Council

L'ONG Norwegian Refugee Council appelle les pays à hauts revenus, notamment en Europe, à intervenir pour mettre fin à cette situation désastreuse.

Depuis la chute du régime Kadhafi, la Libye est devenue l'un des principaux points de passage de la route migratoire vers l'Europe. Dans leur fuite, de nombreux réfugiés, pris en charge par des passeurs peu scrupuleux, ont perdu la vie.