This content is not available in your region

La Lettonie se reconfine face à un taux de contaminations qui monte en flèche

Access to the comments Discussion
Par Stephane Hamalian  & Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
La Lettonie se reconfine face à un taux de contaminations qui monte en flèche
Tous droits réservés  AIVARS LIEPINS/EU - EC - Audiovisual Service

La Lettonie s'est de nouveau confinée jeudi pour tout un mois, en fermant les magasins non essentiels, les cinémas, les théâtres et les coiffeurs, dans le but de surmonter le pire taux d'infections au Covid dans le monde.

La Lettonie a connu 1 406 infections pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours, soit le taux par habitant le plus élevé au monde, au 20 octobre, selon un calcul de l'AFP.

Ses voisins baltes, la Lituanie et l'Estonie, suivent de près, avec respectivement 1 221 et 1 126 cas.

Seule la moitié environ de la population lettone est entièrement vaccinée - un résultat parmi les plus faibles dans l'Union européenne, juste avant la Bulgarie, la Roumanie et la Croatie où ces taux sont encore plus bas.

"Je m'excuse auprès de ceux qui ont déjà été vaccinés, mais les restrictions s'appliqueront à tout le monde", a déclaré le Premier ministre Krisjanis Karins aux journalistes lorsque les nouvelles mesures ont été approuvées lundi, à l'issue d'une réunion du cabinet de 10 heures.

"Il y a encore trop de personnes non vaccinées qui sont infectées par le Covid et qui meurent à l'hôpital", a-t-il ajouté.

Le confinement doit durer jusqu'au 15 novembre et comprendra un couvre-feu entre 20 heures et 5 heures du matin, ainsi qu'une politique de vente à emporter dans les restaurants.

La plupart des gens devront travailler à distance. Les écoles passeront aussi à l'apprentissage à distance, à l'exception des enfants de la maternelle et des trois premières années du primaire.

Les hôpitaux de ce pays de 1,9 million d'habitants ont cessé de traiter les personnes atteintes de cancer et d'autres maladies, se concentrant uniquement sur celles qui sont malades du Covid et qui nécessitent des soins intensifs.

Au début du mois, la Lettonie a déclaré un état d'urgence de trois mois pour renforcer le port de masques et les vaccinations. Quelques jours plus tard, le président letton Egils Levits a été diagnostiqué positif, bien qu'il ait été entièrement vacciné.

Ce mois-ci également, un groupe consultatif scientifique pour la lutte contre le Covid a déclaré qu'il arrêtait de travailler avec le gouvernement car ses conseils durant l'été avaient été ignorés.

"Il doit y avoir une demande de la part du gouvernement pour une expertise académique, mais notre expérience actuelle montre qu'il n'y a aucune demande de la part du cabinet", ont déclaré les scientifiques dans une déclaration.