Covid-19 en Allemagne : les Verts veulent mettre l'accent sur les enfants non-vaccinés

Centre de dépistage mobile de Covid-19, Duisbourg, Allemagne, 25 octobre 2021
Centre de dépistage mobile de Covid-19, Duisbourg, Allemagne, 25 octobre 2021 Tous droits réservés Martin Meissner/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les autorités allemandes s'inquiètent de la remontée des contaminations de Covid-19 à travers le pays, mais ne prolongeront pas l'état d'urgence au-delà du 25 novembre. Le sort des enfants non-vaccinés mobilise les Verts.

PUBLICITÉ

En Allemagne, les autorités s'inquiètent du sursaut de l'épidémie de Covid-19. En augmentation depuis plusieurs semaines, le taux d'incidence sur sept jours est remonté à 130 pour 100 000 habitants. L'Institut de veille sanitaire Robert Koch a signalé 28 037 nouvelles contaminations et 126 décès au cours des dernières 24 heures.

Malgré cela, le Bundestag ne compte pas étendre l'état d'urgence épidémique au-delà du 25 novembre, toujours reconduit depuis mars 2020.

Cela signifie que les restrictions comme les fermetures d'écoles et les couvre-feux ne seront plus applicables à l'échelle nationale, Mais cela ne signifie pas la fin des mesures de lutte contre la pandémie à l'échelle des Länder.

Katrin Göring-Eckardt, coprésidente du parti des Verts au Bundestag, veut mettre l'accent sur les enfants :

"Le fait est, bien sûr, que nous avons toujours besoin de protection, surtout pour ceux qui ne peuvent pas se faire vacciner, notamment les enfants.Toutes les possibilités doivent être épuisées pour créer un cocon protecteur spécial autour des enfants qui ne peuvent pas encore être vaccinés, surtout dans les écoles primaires. Nous avons un taux de contamination très élevé, surtout chez les jeunes enfants."

L'Agence européenne des médicaments souhaite décider avant Noël si elle donne son feu vert au vaccin Pfizer/BioNTech pour les enfants de 5 à 11 ans. Le président de la Société allemande de pédiatrie espère que cette approbation sera validée en Allemagne et qu'elle interviendra dans les semaines à venir.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Cologne : évacuation d'urgence après la découverte d'une bombe de 500 kg

"L'intégration européenne doit se poursuivre", selon le vice-chancelier allemand Robert Habeck

Allemagne : au Mémorial de Buchenwald, les actes antisémites se multiplient