This content is not available in your region

Suède : le prochain Premier ministre sera sans doute une femme

Access to the comments Discussion
Par Vincent Ménard  & AFP
euronews_icons_loading
Magdalena Larsson accède à la tête du parti social-démocrate
Magdalena Larsson accède à la tête du parti social-démocrate   -   Tous droits réservés  Bjorn Larsson Rosvall/Adam Ihse

En Suède, Magdalena Andersson est bien partie pour devenir la première femme à accéder au poste de Premier ministre.

Seule candidate en lice, elle a été élue ce jeudi à la tête du parti social-démocrate par acclamation lors d'un congrès organisé à Göteborg.

Si elle obtient la majorité lors d'un vote au Parlement, elle succcédera à Stefan Löfven, qui a annoncé sa démission après 7 ans au pouvoir.

Actuelle ministre des Finances et ancienne nageuse de haut niveau, Magdalena Andersson, 54 ans, s'est fixée plusieurs priorités : le climat, l'éducation, la santé et la lutte contre les ségrégations.

"J'ai accepté d'être présidente du parti parce que je sais que la Suède peut mieux et que je sais que c'est nous, les sociaux-démocrates, qui devons mener la Suède de l'avant."
Magdalena Andersson
Nouvelle dirigeante du parti social-démocrate

Bien que championne affichée de l'égalité des genres, la Suède est le dernier pays nordique à n'avoir jamais eu de femme Premier ministre.

Un statut presque anachronique dans le pays, mais qui fait que son arrivée au pouvoir est décrite comme "historique".

Pour former une majorité, Magdalena Andersson devra compter avec des alliés assez hétéroclites, allant des écologistes aux centristes.

Les prochaines élections dans le pays, où l'extrême-droite monte en puissance, auront lieu en septembre 2022.