This content is not available in your region

"Rai", un super-typhon touche terre aux Philippines, des milliers de personnes évacuées

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Les services de secours largement mobilisés aux Philippines face à la menace du typhon Rai - Cagayan de Oro City (sud du pays), le 16/12/2021
Les services de secours largement mobilisés aux Philippines face à la menace du typhon Rai - Cagayan de Oro City (sud du pays), le 16/12/2021   -   Tous droits réservés  Aaron Favila/AP

Le "super-typhon" Rai a touché terre ce jeudi dans le centre des Philippines, a annoncé l'Agence météorologique du pays.
Des dizaines de milliers de personnes ont été invitées à évacuer vers des refuges.

Un "super-typhon" est un cyclone extrêmement violent, équivalent d'un ouragan de catégorie 5 aux Etats-Unis, comme il s'en produit environ cinq par an dans le monde.

Rai a touché terre sur l'île de Siargao (centre) à 05H30 GMT, a indiqué l'Agence météorologique.

"Des vents destructeurs pourraient provoquer des dommages modérés à graves aux structures et à la végétation", a averti l'agence, qui a aussi mis en garde contre des inondations potentiellement meurtrières le long du littoral.

Selon l'Agence nationale de prévention des désastres, plus de 45.000 personnes ont quitté leurs logements pour se réfugier dans des abris, dont de nombreux vacanciers qui profitaient des célèbres plages et lieux de plongée sous-marine de la région.

Rai est un typhon particulièrement tardif dans la saison. La plupart des cyclones tropicaux dans l'océan Pacifique se forment entre juillet et octobre.

Effet du réchauffement climatique

Ce typhon devrait traverser les Philippines d'est en ouest dans les prochains jours, passant sur les îles de Mindanao et Palawan, avant de s'éloigner au-dessus de la mer de Chine méridionale en direction du Vietnam.

Les Philippines, considérées comme un des pays les plus vulnérables au réchauffement climatique, sont frappées chaque année par une vingtaine de typhons.
Ces phénomènes météo sèment souvent la destruction parmi les habitations, les récoltes et les infrastructures dans des régions déjà très pauvres.