This content is not available in your region

Avec les arrêts maladie qu'il entraîne, Omicron coupe les ailes des compagnies aériennes en Europe

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
Avec les arrêts maladie qu'il entraîne, Omicron coupe les ailes des compagnies aériennes en Europe
Tous droits réservés  AP Photo/Armando França

Finnair va annuler 20% de ses vols en février. Le transport aérien mondial est, depuis Noël, très perturbé par Omicron, extrêmement contagieux, et chez Finnair les arrêts maladies obligent la compagnie finlandaise a annuler des vols sur des destinations vers lesquelles le transporteur assure plusieurs vols quotidiens - comme Stockholm, Oslo, Paris et Rome - afin de permettre aux clients de prendre un autre vol le même jour.

18 000 vols à vide

Cela fait déjà hurler la concurrence : le groupe Lufthansa, l'une des plus grandes compagnies aériennes d'Europe, a confirmé avoir effectué 18 000 vols à vide dans le seul but de conserver ses droits de décollage et d'atterrissage dans un grand aéroport. Pour les mois de janvier et février, la compagnie allemande annule 33 000 vols, c'est 10% de voyages en moins, en raison d'un manque massif de réservations.

De son côté, la compagnie aérienne à bas prix Ryanair a déjà réduit de 33 % le nombre de ses vols en janvier. La compagnie irlandaise a taclé sa concurrente Lufthansa sur les vols à vide, lui suggérant plutôt de vendre les sièges de ces vols à bas prix.

Alors que le transport aérien est régulièrement accusé de participer au réchauffement climatique, le ministre français des Transports a réagi à la question des vols à vide, assurant que la France, à la tête de l'Union européenne pour un semestre, agira contre les vols à vide afin qu'aucune compagnie européenne ne soit contrainte d'opérer ainsi.