This content is not available in your region

Ukraine : l'ex-président Porochenko devant la justice, accusé de "haute trahison"

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP, AP
euronews_icons_loading
L'ancien président ukrainien Petro Porochenko durant l'audience au tribunal de Kiev, le 17/01/2022
L'ancien président ukrainien Petro Porochenko durant l'audience au tribunal de Kiev, le 17/01/2022   -   Tous droits réservés  Mikhail Palinchak/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

A peine rentré en Ukraine, Petro Porochenko a comparu devant la justice pour "haute trahison". L'ancien président risque la prison s'il ne verse pas une caution de 30 millions d'euros.

L'ancien président ukrainien Petro Porochenko est rentré ce lundi matin à Kiev. Il devait ensuite se rendre au tribunal où il est convoqué.

La justice a engagé des poursuites contre lui pour "haute trahison". Les enquêteurs l'accusent d'avoir travaillé avec le richissime magnat prorusse Viktor Medvedtchouk, proche du président Vladimir Poutine, pour faciliter l'achat de charbon à des entreprises situées dans l'est de l'Ukraine, aux mains des séparatistes pro-russes qui sont en guerre contre Kiev.

Petro Porochenko rejette ces accusations. 

"Zelensky se tire une balle dans le pied"

Lors de l'audience, le parquet a demandé son placement en détention, sauf s'il verse un caution d'un milliard de hryvnias (environ 30 millions d'euros) et s'il porte un bracelet électronique. Le parquet a également demandé au tribunal d'obliger M. Porochenko à ne pas quitter Kiev sans le feu vert de ses enquêteurs et à rendre son passeport afin de l'empêcher de quitter le pays.

Un des avocats de l'ex-président a demandé le maintien en liberté de l'ex-président.

"Je ne pense pas être arrêté, avait dit Petro Porochenko dimanche avant son retour à Kiev en provenance de Pologne. _Il n'y a aucune raison pour que je le sois. Je pense que l'actuel président Volodymyr Zelensky est en train de se tirer une balle dans le pied, s'il s'obstine dans ce qu'il fait. _Si je reviens en Ukraine, c'est pour me battre pour l'Ukraine, pas pour me battre avec Zelensky."

Contexte de tensions avec la Russie

Ce bras de fer intervient au moment où l'Ukraine craint une invasion par la Russie voisine qui a massé depuis des mois troupes et blindés à ses frontières.

Moscou dément tout projet d'offensive militaire, mais réclame, sous peine de représailles, qu'Américains et Européens s'engagent à ne jamais accepter l'Ukraine au sein de l'Otan. Une revendication rejetée jusqu'ici.

Dans ce contexte explosif, Kiev a accusé ce dimanche la Russie d'être derrière une cyberattaque d'ampleur qui a visé la semaine dernière les sites de plusieurs ministères.

M. Porochenko, dont la fortune est estimée à 1,6 milliard de dollars par le magazine spécialisé Forbes, a dirigé le pays de 2014 à 2019, avant d'être battu par M. Zelensky.

Aujourd'hui député, l'ex-président a été cité depuis dans plusieurs dizaines d'affaires judiciaires.