This content is not available in your region

Conflit en Ukraine : Moscou renforce ses troupes dans la région

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Le Bélarus a justifié ces exercices par le renforcement du dispositif de l'Otan dans la région, ainsi que par la situation en Ukraine.
Le Bélarus a justifié ces exercices par le renforcement du dispositif de l'Otan dans la région, ainsi que par la situation en Ukraine.   -   Tous droits réservés  Alexei Alexandrov/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Le président du Bélarus, Alexandre Loukachenko, a annoncé l'arrivée de troupes russes sur son sol pour des exercices militaires. La manœuvre a de quoi inquiéter les Occidentaux qui ne parviennent pas à un accord avec le Kremlin sur la crise en Ukraine.

Lundi 17 décembre, le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a déclaré craindre l'intégration par la Russie des régions non contrôlées par Kiev, soient celles à l'Est du pays. Dans le même temps, l'Allemagne s'est dite ouverte au dialogue tout en soulignant que "toute offensive contre l'Ukraine aurait des conséquences économiques et géopolitiques lourdes pour la Russie."

«Nous ferons tout pour garantir la sécurité de l'Ukraine et tout pour garantir la sécurité de l'Europe»
Annalena Baerbock
ministre allemande des Affaires étrangères

Depuis plusieurs semaines, les Etats-Unis accusent la Russie de masser des troupes aux frontières de l'Ukraine en vue d'une invasion, ce que Moscou nie en bloc. Le ministre russe des affaires étrangères, Sergeï Lavrov, qualifie de "fausse information" les propos américains mais continue de mettre en garde contre la présence de l'Otan en Ukraine.

Malgré des tentatives de négociations, le règlement du conflit est dans l'impasse. Dimanche 16 janvier, le gouvernement de Kiev a annoncé avoir été victime d'une cyberattaque ciblant ses ministres et a assuré avoir "des preuves de l'implication russe".