This content is not available in your region

Présidentielle française : la quête élyséenne de Marine Le Pen

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy  avec AFP
euronews_icons_loading
Marine Le Pen en meeting le 18 février 2022
Marine Le Pen en meeting le 18 février 2022   -   Tous droits réservés  Laurent Cipriani/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

Marine Le Pen espère que sa troisième campagne présidentielle la conduira enfin à l’Élysée.

Troisième tentative

Battue en finale en 2017 par Emmanuel Macron, la leader du "Rassemblement national" (RN) pourrait à nouveau se retrouver au second tour le 24 avril prochain face au président sortant, dont elle ne cesse de fustiger la politique.

Ce lundi encore, lors du grand oral des candidats face aux représentants des entreprises, la leader d'extrême-droite pointait les efforts de médiation du président français dans la crise russo-ukrainienne. Marine Le Pen y voit davantage de l'opportunisme électoral :

"Quand pendant des années, en réalité, on n’a eu aucune relation véritablement, aucun suivi des relations avec la Russie, il est assez difficile au dernier moment d’apparaître comme un interlocuteur susceptible d’être arbitre dans le conflit qui aujourd’hui oppose clairement les États-Unis à la Russie. Emmanuel Macron tente de le faire, tant mieux. Je pense qu’il devrait le faire plus discrètement et peut-être en essayant moins de tirer la couverture à lui."

Marine Le Pen dénonce la volonté d'expansion de l'Otan et souhaite que l'Ukraine demeure un État tampon entre l'Alliance atlantique et la Russie.

Il lui manque des parrainages

Mais ce qui semble la préoccuper davantage, aujourd'hui, ce sont les parrainages qui lui manquent (une cinquantaine) pour être officiellement inscrite comme candidate à l'élection présidentielle. Elle a décidé ce mardi de suspendre sa campagne jusqu'à l'obtention des 500 signatures.

Un visage plus modéré de l'extrême-droite

Pour sa troisième tentative dans la course à l’Élysée, Marine Le Pen a cherché à adoucir son image, si bien qu'elle apparaît aujourd'hui comme le plus visage plus modéré de l'extrême-droite face à son rival Eric Zemmour. Un positionnement qui a entraîné des départs dans son propre camp, partis vers son concurrent.

Michel Euler/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Marine Le Pen et Eric Zemmour se sont croisés au Medef le 21 février 2022Michel Euler/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Au cœur de sa campagne, figurent toujours la lutte contre l'immigration, la sécurité et la hausse du pouvoir d'achat.

Sur l'Europe, Marine Le Pen a changé depuis 2017. Elle ne souhaite plus sortir la France de l'euro, ni de l'espace Schengen, mais elle veut réinstaurer les contrôles aux frontières nationales.