This content is not available in your region

Ukraine : Vladimir Poutine avance ses pions, l'Otan craint une "invasion massive"

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec Agences
euronews_icons_loading
Ukraine : Vladimir Poutine avance ses pions, l'Otan craint une "invasion massive"
Tous droits réservés  Alexei Nikolsky/Sputnik

Les accords de Minsk II restent la seule base pour un règlement du conflit dans le Donbass, où plutôt restaient, car la reconnaissance des républiques séparatistes prorusses par Moscou a mis un coup de canif dans le protocole signé en 2014, estiment les Occidentaux

Sur ce point, Vladimir Poutine est plutôt d’accord, même s’il présente les choses sous un autre angle.

"Les accords de Minsk ont été "tués" bien avant la reconnaissance des républiques populaires du Donbass, et pas par nous, pas par les représentants de ces républiques, mais par les autorités actuelles de Kiev", a estimé le président russe.

Dans ce contexte, l’Otan s'attend à "une attaque massive" de la Russie en Ukraine, a annoncé le secrétaire général de l’alliance.

"Tout indique que la Russie continue de préparer une attaque de grande envergure contre l'Ukraine. Nous observons le renforcement militaire en cours. Les Russes ont promis de reculer, mais ils continuent à avancer. Nous voyons de plus en plus de soldats sortir des camps, se positionner en formation de combat et se tenir prêts à frapper", a détaillé Jens Stoltenberg.

En attendant, dans l’est de l’Ukraine, les rues sont désertes. Seuls résonnent des voix dans les haut-parleurs qui indiquent les emplacements des centres d'évacuation.