EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

La Roumanie, terre d’accueil pour les réfugiés ukrainiens

La Roumanie, terre d’accueil pour les réfugiés ukrainiens
Tous droits réservés Andreea Alexandru/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Andreea Alexandru/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Reportage à Siret, ville frontalière du nord de la Roumanie, à 500 kilomètres de Kiev.

PUBLICITÉ

Des milliers d'Ukrainiens traversent la frontière sud-ouest pour trouver refuge en Roumanie. Parmi eux, de nombreuses familles, angoissées et épuisées, après avoir été contraintes de fuir les combats pour se mettre en lieu sûr.

Mettre les familles en sécurité

Dans la ville roumaine de Siret, à environ 500 kilomètres de Kiev, les réfugiés reçoivent l'aide des autorités locales, de bénévoles, d'habitants et parfois retrouvent des proches dans la région.

Vasili a la double nationalité. Il a quitté l'Ukraine pour mettre sa famille à l'abri en Allemagne, avant de faire demi-tour pour rentrer au pays et résister.

_"Je suis parti depuis trois jours, ma femme m'appelle régulièrement pour savoir où je suis et quand je rentre. Elle m'attend à la maison."
_

"Partout, c'est dangereux"

Après s'être assurés d'avoir mis leur famille en sécurité, de nombreux hommes ukrainiens font le choix de retourner combattre les troupes russes. Pour les familles, rester en Ukraine était devenu trop risqué, comme l'explique ce réfugié :

"Partout, c'est dangereux, deux ou trois roquettes peuvent arriver la nuit et tuer des enfants. Mon plus jeune a six ans et j'ai sept enfants. Je ne peux pas les cacher!"

"Dès le matin, nous avons entendu des explosions et avons pensé que quelque chose de grave allait se produire et nous avons quitté Kiev. Nous sommes de Géorgie et nous allons être transférés là-bas d'une manière ou d'une autre, je ne sais pas comment."

Dès le matin, nous avons entendu des explosions et avons pensé que quelque chose de grave allait se produire.
Un régugié interrogé à Siret

La plupart des réfugiés se rendent vers l'Ouest, en Pologne, en Allemagne ou en Italie. D'autres choisissent des hébergements sur place. Des hôtels ou des maisons leur sont mis à disposition gratuitement.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Roumanie : les réfugiés ukrainiens retrouvent un peu de normalité grâce au travail

Avec l'armée russe aux portes de Kiev, la population ukrainienne tente de fuir par tous les moyens

Les travailleurs de la santé ont manifesté en Roumanie