EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Ukraine : des réfugiés évacués après l'ouverture d'un couloir humanitaire à Soumy

Des réfugiés ukrainiens près de la frontière polonaise depuis Shehyni en Ukraine, le 6 mars 2022
Des réfugiés ukrainiens près de la frontière polonaise depuis Shehyni en Ukraine, le 6 mars 2022 Tous droits réservés Daniel Cole, AP Photo
Tous droits réservés Daniel Cole, AP Photo
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A bord de plusieurs bus, ils ont pu se rendre dans la ville de Poltava. D'autres couloirs humanitaires devraient ouvrir.

PUBLICITÉ

Après plusieurs tentatives avortées, les évacuations de civils en provenance de la ville de Soumy ont finalement débuté ce mardi matin. Des couloirs humanitaires devraient également être mis en place pour les habitants de Kiev, Kharkiv, Tcherniguiv et Marioupol.

Après une nouvelle nuit de bombardements intensifs, c'est à bord de bus que des habitants de Soumy ont pu se rendre à Poltava, après l'ouverture d'un couloir humanitaire.

Toutes les tentatives d'évacuation de ces derniers jours ont échoué sur fond d'accusations mutuelles de rupture du cessez-le-feu. Mardi 8 mars dans la journée, selon le ministère russe de la Défense, un cessez-le-feu devrait être observé à Kiev, Tchernigov, Sumy, Kharkiv et Mariupol.

Comment pouvez-vous parler d'humanité quand notre pays tout entier est détruit ?

A Irpin, comme dans de nombreuses villes assiégées par l'armée russe, les civils doivent traverser des zones bombardées, mais aussi des ponts dynamités, pour empêcher l'avancée des troupes russes.

Le nombre de réfugiés fuyant l'Ukraine continue d'augmenter. Selon les Nations unies, il a dépassé ce mardi les 2 millions, la Pologne accueillant le plus de personnes, suivie par la Hongrie, la Slovaquie et la Russie.

L'invasion de l'Ukraine par la Russie a provoqué l'exode de réfugiés le plus rapide depuis la Seconde Guerre mondiale. Si rien ne change, leur nombre pourrait dépasser les 5 millions.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Embargo sur les importations de gaz et de pétrole russes aux Etats-Unis

Guerre en Ukraine : l'étau se resserre sur Kyiv, Kharkiv en ruines

Reportage à Lviv, hub humanitaire dans l'ouest de l'Ukraine