This content is not available in your region

Ukraine : la guerre et son cortège de réfugiés

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP, AP
euronews_icons_loading
Dans un car quittant Brovary (Ukraine), avec des réfugiés à son bord - le 20/03/2022
Dans un car quittant Brovary (Ukraine), avec des réfugiés à son bord - le 20/03/2022   -   Tous droits réservés  Vadim Ghirda/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

**La guerre en Ukraine, ce sont (aussi) des milliers d'habitants qui, chaque jour, fuient les zones de combat. Des familles, des enfants, déracinés, fatigués par le périple et (très souvent) traumatisés par les violences.
**

Ce train qui entre dans la gare de Lviv arrive de Zaporijia, dans le sud-est de l'Ukraine. A son bord, des familles qui fuient les combats. Beaucoup d'entre elles vivaient à Marioupol, ville assiégée par l'armée russe.

Au péril de leur vie, ces personnes ont réussi à sortir de ce qu'elles appellent "l'enfer de Marioupol".

Quand ce n'est pas par train, c'est par autocar ou par voiture, que les populations font route vers les régions moins exposées.

Nous sommes ici à Brovary non loin de Kyiv. 

Serhiy tient ses deux enfants dans les bras. Il vient de Bobryk, un village situé dans l'est du pays. Une zone désormais sous contrôle russe.

"_Les occupants font comme chez eux, dit-il, et ça, je ne le supportais pas. On n'avait plus d'eau, plus d'électricité. _C'était très dur ! On est resté comme ça pendant une semaine."

Vadim Ghirda/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.
Serhiy, avec ses deux enfants dans les bras, à Brovary (Ukraine), le 20/03/2022Vadim Ghirda/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

Les réfugiés ukrainiens en quelques chiffres

L'ONU estime qu'environ 10 millions d'Ukrainiens ont quitté leur logement à cause de la guerre. Cela signifie qu'environ un quart de la population a été déplacé.

Ils sont nombreux à rester en Ukraine, hébergés par des proches dans des villes ou des villages plus calmes.

Et puis, il y a ceux qui fuient à l'étranger - plus de 3,2 millions d'Ukrainiens, toujours selon les agences des Nations Unies.

Ils se réfugient essentiellement en Pologne ou en Roumanie, avant -parfois- de poursuivre leur migration plus à l'ouest.

Ainsi 200 000 Ukrainiens sont arrivés en Allemagne depuis le début de la guerre. 50 000 ont été accueillis en Italie, 20 000 en France.