This content is not available in your region

Zelensky devant le Parlement grec, Lavrov accuse l'Ukraine

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'adresse au Parlement grec
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'adresse au Parlement grec   -   Tous droits réservés  AP Photo

Volodymyr Zelensky s’est adressé au Parlement grec, ce jeudi, évoquant notamment la ville de Marioupol. Depuis le début du conflit, ce port stratégique de la mer d’Azov est pilonné par les forces russes, qui en contrôlent certains quartiers. Les quelque 100 000 habitants qui y vivent encore tentent de survivre dans des conditions déplorables. Le président ukrainien a voulu rappeler que la ville compte historiquement une forte communauté grecque.

"Les troupes russes ont apporté la mort et la destruction sur une terre où, pendant des siècles, Ukrainiens et Grecs ont joui de la paix et de la prospérité, a déclaré Volodymyr Zelensky par visioconférence. De plus, la Russie a commencé de nouvelles déportations du sud de l'Ukraine. Au moins des dizaines de milliers de nos citoyens ont été emmenés sur le territoire de la Russie et sur le territoire temporairement occupé de l'Ukraine".

Moscou accuse de son côté Kyiv d’avoir changé de position depuis les derniers pourparlers d’Istanbul : " Les Ukrainiens avaient clairement formulé que les futures garanties de sécurité pour leur pays ne s'appliqueraient pas à la Crimée et à Sébastopol. Dans leur dernier projet, cette déclaration qui était pourtant claire est absente ; des formulations vagues sont proposées à la place", a accusé le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

La Russie a aussi rappelé qu'elle avait retiré ses troupes du nord de l'Ukraine en signe, selon elle, « de bonne volonté ». Mais des massacres présumés de civils, notamment à Boutcha, ont été découverts depuis. C’est désormais sur le Donbass que les offensives russes vont se concentrer. Des milliers d'Ukrainiens tentent d’ors et déjà de quitter la région.