This content is not available in your region

Espagne : le retour de l'ancien roi Juan Carlos ne fait pas l'unanimité

Access to the comments Discussion
Par Christelle Petrongari  & Jaime Velázquez
euronews_icons_loading
L'ancien roi Juan Carlos est de retour en Espagne après presque deux ans d'exil aux Emirats arabes unis
L'ancien roi Juan Carlos est de retour en Espagne après presque deux ans d'exil aux Emirats arabes unis   -   Tous droits réservés  TVE

Son retour en Espagne fait couler beaucoup d'encre. Après presque deux ans d'absence, l'ancien roi Juan Carlos est arrivé jeudi soir en Galice. Une courte visite qui est loin de faire l'unanimité.

Une abdication et des scandales

Il avait abdiqué en 2014 sur fonds de scandales avant de quitter le pays en 2020 pour Abou Dhabi après des accusations de malversation. Les charges ont été abandonnées en mars dernier mais le malaise, lui, est demeure.

Il avait alors expliqué vouloir "faciliter" à Felipe VI "l'exercice" de ses fonctions devant "les conséquences publiques de certains événements passés de (sa) vie privée".

Ne pouvant le poursuivre "en raison de l'insuffisance d'indices incriminants, de la prescription des délits et de l'immunité" dont il bénéficiait en tant que chef d'Etat jusqu'en 2014, le parquet espagnol avait classé en mars les trois enquêtes le visant pour des soupçons de corruption ou de blanchiment.

Il avait toutefois mis en avant les "irrégularités fiscales" dont l'ancien roi s'était rendu coupable et qui l'ont amené à procéder à deux régularisations fiscales pour plus de 5 millions d'euros.

Des Espagnols partagés

Si Juan Carlos Ier a vu les enquêtes judiciaires le visant être classées en mars, les révélations sur l'origine opaque de sa fortune ont définitivement sapé l'image de cette figure adulée pendant des décennies pour avoir mené la transition démocratique de l'Espagne après la mort du dictateur Franco en 1975.

"Les informations que nous avons eues ces dernières années" sur Juan Carlos "sont très inquiétantes (...) pour l'institution (monarchique)" et "je crois qu'il devra donner des explications sans aucun doute", a insisté jeudi la ministre de l'Economie et numéro deux du gouvernement, Nadia Calviño, sur la radio Cadena Ser.

"Je pense qu'il n'aurait pas dû partir. Non seulement à cause de ce qu'il signifie pour ce pays, mais aussi parce qu'il est espagnol" explique un habitant de Madrid

"Il a si bien agi lors de la tentative de coup d'État en 1981. Nous devrions lui pardonner tout ce qu'il a pu faire" indique une habitante de Madrid.

"Je crois que cet individu nocif, malsain et dangereux devrait être tenu responsable de ce qu'il a fait" assure au contraire une autre Espagnole.

"Je pense qu'il aurait dû revenir plus tôt pour nous expliquer pourquoi il est parti, car on ne connait toujours pas les raisons" souligne cet Espagnol.

La presse espagnole n'est pas tendre avec l'ancien monarque comme El Pais qui met en avant des raisons éthiques pour expliquer le trouble provoqué par son voyage.

"Cela devait être une visite privée et discrète mais le retour du roi Juan Carlos est devenu un événement qui a déclenché des tensions politiques en Espagne, au sein de la coalition gouvernementale et de la maison royale elle-même" souligne Jaime Velázquez, le correspondant d'Euronews à Madrid.

"La plupart des Espagnols comprendraient probablement que lui, Juan Carlos, vienne ici discrètement, rendre visite à sa famille. Mais il a fait le contraire ! Il en a fait un spectacle, pour ainsi dire, en disant "me voilà, j'ai le droit de venir". Plus Juan Carlos fait du bruit plus c'est mauvais pour la monarchie, c'est évident_" indique Luis Arroyo, Consultant en communication politique.

Après un weekend à Sanxenxo en Galice pour assister à une régate, Juan Carlos verra lundi son fils le roi Felipe VI à Madrid. Mais pas question de passer une nuit au Palais de la Zarzuela,  la résidence officielle du souverain. Il s'envolera le jour même pour les Emirats arabes unis , désormais son lieu de vie permanent. Mais il compte bien revenir régulièrement en Espagne pour voir sa famille et ses amis.