This content is not available in your region

Sylvain Distin est passé du football au vélo pour la bonne cause

Access to the comments Discussion
Par Andrew Robini
euronews_icons_loading
Sylvain Distin a voulu aider à sa façon le peuple ukrainien
Sylvain Distin a voulu aider à sa façon le peuple ukrainien   -   Tous droits réservés  Euronews

Sylvain Distin était davantage connu pour son gabarit imposant et ses prestations balle au pied que pour son coup de pédale.

Cela ne l'a pas empêché de parcourir 1 300 kilomètres en 10 jours entre Sandbanks, en Angleterre, et Saint-Tropez, dans le sud de la France.

L'ancien footballeur professionnel a réussi le défi qu'il s'était lancé avec neuf autres cyclistes afin de recueillir des fonds pour l'Ukraine.

Sylvain Distin : "On ne va pas changer le monde, mais on sait que ça va apporter un peu de paix et de réconfort pour certaines familles. Dans ce groupe-là, on a tous des enfants, on est tous parents et de voir les familles se séparer, ne pas savoir s’ils vont se retrouver, ça nous a tous touché donc c'est pour ça qu'on a tous décidé de soutenir ces familles et de les aider."

Andy Robini, euronews : "Aviez-vous des appréhensions avant de parcourir autant de kilomètres ?"

Sylvain Distin : "Ah des appréhensions, oui j’en avais un paquet. Je n’ai jamais eu ce genre de challenge physique sur la durée donc j’avais des craintes au niveau de l’accumulation des efforts. Je ne savais pas du tout comment ça allait se passer. Donc beaucoup d’appréhension et puis chaque matin, quand tu te réveilles, au bout de 3 ou 4 jours, les courbatures sont de plus en plus importantes donc chaque matin, tu te poses des questions, tu te demandes si tu vas réussir à tenir le coup jusqu’au bout parce que c’était en moyenne 130 kilomètres par jour, 6 heures de vélo, donc c’était dur, c’était super dur."

Malgré la météo capricieuse et la difficulté du parcours, l'ex-défenseur du PSG, de Manchester City et d'Everton est allé au bout de son pari.

Tout l'argent récolté sera reversé à des organisations caritatives oeuvrant en faveur des civils ukrainiens.

Si vous voulez en savoir davantage, vous pouvez vous rendre sur l'adresse suivante : https://www.sandbankstosttropez.com/

Journaliste • Vincent Ménard