PUBLICITÉ

78e anniversaire du Débarquement : les vétérans et le public de retour en Normandie

D Day
D Day Tous droits réservés Jeremias Gonzalez/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Jeremias Gonzalez/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après deux années marquées par le crise sanitaire, les vétérans, leurs familles, et les touristes du monde entier sont arrivés pour commémorer le D-Day.

PUBLICITÉ

La Normandie s'apprête à commémorer le 78e anniversaire du Débarquement du 6 juin 1944. Des cérémonies comme avant, sans restrictions sanitaires après deux années marquées par l'épidémie de Covid-19.

Des vétérans, leurs familles, et des touristes du monde entier sont de retour en Normandie pour les commémorations du D-Day... Après deux années blanches, en raison de la crise sanitaire. Et dans un contexte géopolitique tendu, comme en atteste Greg Jensen, touriste américain : "Nous ne pouvons pas oublier ce qu'il s'est passé il y a 78 ans. Et vous savez que nous voyons cela se produire à nouveau. Les gens doivent ouvrir les yeux. Je ne pense pas qu'ils réalisent réellement ce qu'il se passe en Ukraine"

Nous sommes là pour donner à nos petits-enfants une idée de ce qu'était la Seconde Guerre mondiale
Andy Hamilton
Touriste anglais

Des cérémonies organisées tout le week-end pour rendre hommage aux quelque 160 000 soldats britanniques, américains, canadiens et d'autres nations qui ont débarqué sur ces plages, le 6 juin 1944. 

L'occasion pour certains touristes, comme Andy Hamilton, d'honorer le devoir de mémoire : "Nous sommes là pour donner à nos petits-enfants une idée de ce qu'était la Seconde Guerre mondiale, les paysages, les endroits où ils ont débarqué sur les plages, et le nombre de personnes qui ont sacrifié leur vie pour la liberté de tous.

Lourd bilan humain

Le bilan humain du débarquement puis de la bataille de Normandie apparaît aujourd'hui encore comme exorbitant. Alliés, allemands et civils : au total, près de 140 000 personnes sont décédées. L'année 1944 a été l'une des plus sanglantes de la Seconde Guerre mondiale.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Russes prennent l'avantage à Sievierodonetsk

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français

Nouvelle-Calédonie : un sixième homme est mort dans des affrontements