EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Incendie de Notre-Dame de Paris : la restauration des vitraux commence

Vitraux de la cathédrale de Notre-Dame de Paris, le 15 avril 2021
Vitraux de la cathédrale de Notre-Dame de Paris, le 15 avril 2021 Tous droits réservés IAN LANGSDON/AFP or Licensors
Tous droits réservés IAN LANGSDON/AFP or Licensors
Par Valentine Hullin
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une remise en beauté nécessaire. Les vitraux de Notre-Dame de Paris passent entre les mains expertes de maîtres verriers pour être restaurés après l'incendie qui a frappé la cathédrale en 2019. 👷🏻‍♀️

PUBLICITÉ

La reconstruction de Notre-Dame de Paris se poursuit. Plus de trois ans après l'incendie de la cathédrale, c'est au tour des vitraux d'être nettoyés et restaurés. 70 maîtres verriers sont mobilisés.

Encrassés, noircis, empoussiérés. Les vitraux de Notre-Dame de Paris ont besoin d'une mise en beauté. Véritables rescapés de l'incendie qui a ravagé la cathédrale en avril 2019, ils s'apprêtent à retrouver une seconde jeunesse. 

Tweet du compte officiel de Notre-Dame de Paris

Il faut d'abord soigneusement les décrocher de leur structure. Les fragiles panneaux sont ensuite envoyés vers huit ateliers de restauration français qui travaillent d'arrache-pied pour redonner leur éclat aux vitraux.

Les maîtres verriers s'arment alors d'un coton imbibé d'eau et d'alcool, et de beaucoup de patience. Flavie Vincent-Petit, travaille dans la manufacture Vincent-Petit à Troyes (Aube) : "Avec un coton, on enlève les dépôts. Cela nous permet de lire les vitraux et de ne pas les voir avec de voile noir. C'est__relativement facile comme opération".  

Cette étape est la première d'une longue série pour restaurer l'intérieur de l'édifice religieux. L'objectif est connu de tous : ouvrir la cathédrale au public en 2024. 

Nous devons gagner cette bataille de 2024
Jean Louis Georgelin
Président de l’établissement public chargé de la conservation et de la restauration de Notre-Dame de Paris

Jean Louis Georgelin, président de l’établissement public chargé de la conservation et de la restauration de Notre-Dame de Paris est confiant "Nous devons gagner cette bataille de 2024 et je peux vous dire que sur le chantier, tout le monde est mobilisé". 

PHILIPPE LOPEZ/AFP or licensors
Notre-Dame de Paris, le 06 janvier 2020PHILIPPE LOPEZ/AFP or licensors

Les vitraux n'avaient jamais véritablement été restaurés. À l'automne 2023, ils devraient retrouver la place qu'ils occupaient depuis plus de neuf siècles.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La cathédrale Notre-Dame de Paris retrouve ses célèbres gargouilles

"Notre-Dame brûle", le prochain film de Jean-Jacques Annaud

Paris : la flèche de Notre-Dame dévoilée