This content is not available in your region

Cinq corps retrouvés dans l'éboulement d'un sanctuaire chiite en Irak

Access to the comments Discussion
Par Etienne Paponaud
euronews_icons_loading
Les équipes de sauveteurs extrait un rescapé des décombres d'un sanctuaire de la ville de Kerbala, en Irak, le 21 août 2022.
Les équipes de sauveteurs extrait un rescapé des décombres d'un sanctuaire de la ville de Kerbala, en Irak, le 21 août 2022.   -   Tous droits réservés  AFP

Les secours sont parvenus à localiser cinq corps de pèlerins dans les décombres d'un sanctuaire chiite théâtre d'un éboulement dans le centre de l'Irak.

Après plus de 24 heures à dégager les roches, planches de bois et autres débris du Qattarat de l'imam Ali à Kerbala, "nous avons trouvé cinq corps", a déclaré le général Abdelrahmane Jaoudat, de la Défense civile. Les secours, qui cherchaient dimanche après-midi à extraire plusieurs pèlerins survivants mais pris au piège des décombres, ont déjà porté assistance à trois enfants, à présent en "bonne condition" et hospitalisés.

Les équipes de sauveteurs avaient auparavant indiqué qu'elles tentaient d'extraire plusieurs pèlerins piégés sous les décombres du Qattarat de l'imam Ali, un bâtiment sacré de taille relativement modeste entouré de parois rocheuses. Trois enfants ont déjà été secourus et sont en "bonne condition. Ils ont été hospitalisés", ont indiqué les services d'urgence.

Selon Nawas Sabah Shaker, porte-parole de la Défense civile irakienne, une portion de la roche s'est détachée samedi après-midi "en raison de la forte humidité" et a chuté sur le Qattarat de l'imam Ali, un bâtiment sacré de taille relativement modeste entouré de parois rocheuses. L'éboulement a provoqué l'effondrement "d'environ 30% de la surface totale du bâtiment, qui mesure quelque 100 mètres carrés", a-t-il expliqué.

Le Qattarat de l'imam Ali est situé à environ 25 km à l'ouest de la ville sainte chiite de Kerbala et il attire les pèlerins par milliers tous les ans. Il est dédié à l'imam Ali, gendre du prophète Mahomet et figure fondatrice de l'islam chiite. Selon la tradition chiite, l'imam Ali aurait fait halte à cet endroit avec son armée en se rendant à la bataille de Siffin en 657 et y aurait fait jaillir une source d'eau.

Video editor • Etienne Paponaud