EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Mort de Gorbatchev : les hommages se multiplient dans le monde

Gorbatchev
Gorbatchev Tous droits réservés BY Boris Yurchenko/AP1987
Tous droits réservés BY Boris Yurchenko/AP1987
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Tous, ont salué un "homme de paix" qui a changé le cours de l'Histoire.

PUBLICITÉ

Depuis l'annonce décès de Mikhail Gorbatchev , les réactions des dirigeants se multiplient. Ils ont salué le courage de l'ancien leader de l'URSS qui a changé le cours de l'Histoire.

Le monde exprime son émotion. Ce mardi, l'ancien dirigeant de l'URSS Mikhail Gorbatchev s'est éteint à 91 ans à Moscou. L'annonce de son décès a suscité de nombreuses réactions et hommages parmi les dirigeants mondiaux.

A commencer par la Présidente de la commission européenne Ursula Von der Leyen, qui a salué sur Twitter un dirigeant "digne de confiance et respecté". 

De son côté, le chef de l'Organisation des Nations Unis Antonio Guterres a rendu hommage à un "homme d'Etat unique, qui a changé le cours de l'Histoire".

Boris Johnson, Premier ministre britannique démissionnaire a exprimé sa "tristesse" à l'annonce du décès de Gorbatchev, et a salué son "courage et son intégrité", en évoquant l'invasion de l'Ukraine par Vladimir Poutine. 

Emmanuel Macron l'a également remercié pour ses choix qui ont ouvert un chemin de liberté aux Russes. 

Les premières réactions internationales saluent l'engagement et le rôle crucial d'un homme qui a contribué à mettre fin à la guerre froide.

Des hommages qui contrastent avec ceux du président russe Vladimir Poutine, qui a simplement exprimé ses profondes condoléances, dans un télégramme à la famille et aux proches de l'ancien dirigeant.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"

Les États-Unis s'inquiètent d'un projet d'arme nucléaire spatiale russe

Un ressortissant russe s'est rendu aux Etats-Unis sans passeport ni billet d'avion