This content is not available in your region

Ukraine : les experts de l'AIEA devraient arriver à la centrale de Zaporijjia ce mercredi

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
La mission
La mission   -   Tous droits réservés  SERGEI CHUZAVKOV / AFP

Les experts de l'Agence internationale de l'énergie atomique sont en route pour Zaporijjia.

Une équipe d'inspection de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) était en route mercredi matin vers la centrale nucléaire de Zaporijjia, cible de bombardements depuis plusieurs semaines.

"Nous sommes enfin en train de bouger après plusieurs mois (...) d'efforts. L'AIEA se rend à l'intérieur de la centrale nucléaire de Zaporijjia", a déclaré le directeur de l'agence onusienne, Rafael Grossi, à des journalistes à Kyiv, juste avant de partir.

La centrale, la plus grande d'Europe, est occupée par l'armée russe depuis début mars, après l'invasion de l'Ukraine lancée le 24 février. Kyiv a accusé Moscou d'y avoir déployé des centaines de soldats et d'y stocker des munitions.

"J'ai pleinement conscience de l'importance de ce moment mais nous sommes prêts. L'AIEA est prête. Nous ferons un compte-rendu après notre mission. Nous allons passer quelques jours là-bas", a ajouté M. Grossi qui conduit une équipe de 13 personnes.

La situation est extrêmement menaçante
Volodymyr Zelensky
Président de l'Ukraine

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait reçu mardi les experts de l'AIEA, arrivés lundi à Kiev, disant à cette occasion que la communauté internationale devait obtenir de la Russie "une démilitarisation immédiate" de la centrale. Cela, avait-il ajouté, implique "le départ de tous les militaires russes avec tous leurs explosifs, toutes leurs armes" de ce site du sud de l'Ukraine et sur lequel Kyiv et Moscou s'accusent mutuellement d'avoir effectué des frappes.

"Malheureusement la Russie n'arrête pas ses provocations, justement dans les directions par lesquelles la mission doit arriver à la centrale", a déploré Zelensky, ajoutant que la situation était "extrêmement menaçante".

La centrale de Zaporijjia, une des quatre centrales nucléaires fonctionnant en Ukraine, compte ses six réacteurs d'une capacité de 1.000 mégawatts chacun.

La semaine dernière, elle avait été brièvement débranchée du réseau électrique pour la première fois de son histoire, après l'endommagement de lignes électriques.

Situation sur le terrain

S'il est difficile d'avoir des informations indépendantes sur les chances de réussite de la contre-offensive ukrainienne, les combats semblent s'intensifier, notamment à Kharkiv, et dans le Donbass.

Kyiv a affirmé avoir détruit des dépôts de munitions et pilonné des postes de commandement de Moscou. En réponse, la Russie a déclaré avoir infligé de lourdes pertes humaines aux troupes ukrainiennes, et repoussé des tentatives d'offensive, dans la région de Kherson, ainsi qu'à Mykolaïv, à l'Ouest.