Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Centrale de Zaporijjia : l'AIEA hausse le ton

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Le directeur général Rafael Mariano Grossi lors de la 66e Conférence générale de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à Vienne, Autriche
Le directeur général Rafael Mariano Grossi lors de la 66e Conférence générale de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à Vienne, Autriche   -   Tous droits réservés  Copyright 2022 The Associated Press.   -  

La sécurité de la centrale nucléaire de Zaporija est toujours au cœur des préoccupations. Le directeur général de l’AIEA, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique, est prêt à se rendre en Ukraine et en Russie cette semaine, pour poursuivre les consultations.

Rafael Grossi ne cesse de réclamer une zone de protection autour du site, et un engagement des deux parties que la centrale ne sera ni attaquée, ni bombardée. Indispensable pour éviter le scénario du pire.

Cette guerre doit cesser. Mais avant que cela n'arrive, nous devons - et c'est là que l'AIEA entre en jeu - faire tout ce qui est en notre pouvoir pour empêcher un accident nucléaire qui ajouterait une tragédie aux souffrances.
Rafael Grossi
Directeur général de l'AIEA

Lors de son discours en ouverture de la conférence générale annuelle de l’AIEA en Autriche, Rafael Grossi s’est exprimé sans détour.

Une centrale nucléaire, la plus grande d'Europe, est sous le feu. C’est incroyable, mais c’est vrai.
Rafael Grossi
Directeur général de l'AIEA

La centrale de Zaporija est occupée par les troupes russes depuis le 4 mars, peu après l’invasion de l’Ukraine. Elle a depuis, été visée à de nombreuses reprises, par des bombardements.