PUBLICITÉ

Élections générales en Bosnie : Milorad Dodik déclaré vainqueur dans l'entité serbe

Milorad Dodik célèbre sa victoire
Milorad Dodik célèbre sa victoire Tous droits réservés AP Photo/Darko Vojinovic
Tous droits réservés AP Photo/Darko Vojinovic
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le leader serbe de 63 ans a été déclaré vainqueur face à Jelena Trivic lors des élections en Republika Srpska, l'une des entités qui composent la Bosnie-Herzégovine.

PUBLICITÉ

Milorad Dodik, le chef politique des Serbes de Bosnie, est arrivé en tête des élections générales, selon les résultats partiels annoncés ce lundi par la Commission électorale qui le crédite de 49% des voix.

Grand admirateur du président russe Vladimir Poutine, le leader serbe de 63 ans entend faire sécession avec l’État central de Bosnie-Herzégovine ce qui lui avait valu d'être sanctionné en janvier dernier par les États-Unis qui l'accusent de "déstabiliser" les Balkans.

"La Republika Srpska a montré qu'elle est une société démocratiquement mûre", a t-il déclaré lors de son discours de victoire.

Face à lui, sa rivale Jelena Trivic obtient 42% des voix. Cette professeure d'économie de 39 ans, qui avait axé sa campagne sur la lutte anti-corruption, avait été la première dans la soirée à revendiquer la victoire.

"C'est une victoire pour le peuple. Comme je l'ai dit à de nombreuses reprises au cours de la campagne jusqu'à présent, il ne doit pas s'agir de ma victoire personnelle, ni de celle de quelconque individu, ce doit être une victoire pour la Republika Srpska".

Depuis la fin de guerre intercommunautaire et les accords de paix de Dayton en 1995, la Bosnie-Herzégovine est divisée entre, d'un côté, la Republika Srpska, de l'autre, par une Fédération croato-musulmane. Des entités reliées entre elles par un faible pouvoir central souvent paralysé.

Dans la communauté musulmane, la surprise est venue de la défaite du nationaliste Bakir Izetbegovic battu par le social-démocrate Denis Becirovic, partisan d'une Bosnie "pro-européenne et unie". Enfin côté croate, Zeljko Komsic a obtenu son quatrième mandat à la présidence collégiale.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Bosnie : Milorad Dodik confirmé à la présidence de l'entité serbe

Nouvelles manifestations à Banja Luka contre l'élection de Milorad Dodik

Bosnie-Herzégovine : regain de tensions entre Banja Luka et Sarajevo