Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Prix Nobel de la paix : la prestigieuse médaille en chiffres

Access to the comments Discussion
Par Margaux Racaniere
Montage Euronews
Montage Euronews   -   Tous droits réservés  Photographie : Angela Weiss / Ap   -  

Le prix Nobel de la paix a été attribué ce vendredi à Oslo à un trio de représentants des sociétés civiles en Europe de l'Est, le militant bélarusse Ales Beliatski, l'ONG russe Memorial et le Centre ukrainien pour les libertés civiles, un prix hautement symbolique en pleine guerre en Ukraine.

Avec le temps, ce prix est devenu un signe de prestige, une reconnaissance de courage comme pour Malala Yousafzai en 2014, décorée pour ses combats pour l'accès à l'éducation des filles, ou de la reconnaissance de l'injustice d'un régime, comme lors de l'attribution du prix à Liu Xiaobo en 2010 pour son "long et non-violent combat pour les droits humains fondamentaux en Chine", alors qu'il était en prison en raison de son activisme.

Retour en quelques chiffres sur ce prix prestigieux. 

En quelques chiffres

En tout, le prix Nobel de la paix a été attribué 103 fois, à 110 personnes et à 27 organisations (certaines d'entre elles ont reçu le prix plusieurs fois, et le prix peut être attribué à plusieurs personnes la même année). Vous pouvez consulter La liste des lauréats sur le site officiel des Nobel. 

Depuis sa création en 1901, il y a eu 19 années durant lesquelles aucun prix n'a été attribué, entre autre pendant les deux guerres mondiales. Il est aussi prévu que si aucune des personnes nominées cette année-là ne remplit les conditions du prix Nobel de la paix, aucun prix n'est attribué.

En plus du diplôme et de la médaille, le lauréat du prix Nobel de la paix reçoit une récompense pécuniaire de 10 millions de couronnes suédoises, ce qui équivaut à 920 000 euros environ.

Un prix très "occidental"

L'Europe concentre encore la majorité des médailles, avec 58 prix à son actif (62 en incluant la Russie), suivi par l'Amérique du nord et ses 27 prix. Et ce, sans compter la douzaine de prix Nobel attribués à des organisations des Nations Unies, dont les siège se situent à New York.

Le premier prix Nobel de la paix attribué à un lauréat africain était celui d'Albert Lutuli en 1960 pour récompenser sa lutte contre l'apartheid en Afrique du Sud.

Le premier prix Nobel de la paix attribué à un lauréat asiatique était celui du Japonais Eisaku Satō en 1974 pour avoir renoncé à s'équiper de l'arme nucléaire. Le premier aurait pu être le dirigeant vietnamien Lê Đức Thọ, récompensé l'année précédente pour les négociations qui ont mis fin à la guerre au Vietnam, mais il a refusé de recevoir le prix.

Un prix encore très loin de la parité

En tout, seules 18 femmes ont reçu le prix Nobel de la paix depuis sa création en 1901, contre 92 hommes. Et encore, l'évolution est très récente, 10 sur 18 ont reçu leur prix dans les trente dernières années.

Pendant les cinquante premières années de l'existence du prix, seules trois femmes ont été lauréates : en 1905 la baronne Bertha Von Suttner de l'empire autrichien, autrice du livre pacifiste "Baissez vos armes", en 1931 l'Américaine Jane Addams, présidente de la ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté et sa successeure à la présidence Emily Greene Balch en 1946.

Quelques champions

Le prix Nobel de la paix peut être attribué plusieurs fois à la même personne ou organisation, en reconnaissance d'actions répétée en faveur de la paix.

  • La Croix-Rouge

L'organisation franco-suisse est celle qui a reçu le plus de prix Nobel de la paix : trois en tout, en 1917, 1944 et 1963, pour son assistance aux blessés et aux prisonniers de guerre et en reconnaissance de ses efforts pour promouvoir la Convention de Genève sur le droit international humanitaire.

AP
En 1944, la Croix rouge a reçu son deuxième prix Nobel de la paix "pour le grand travail qu'elle a accompli pendant la guerre au nom de l'humanité" - 26 Septembre 1944AP
  • L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR)

L'organisation a reçu le prix deux fois, en 1954 pour son assistance aux réfugiés de guerre, en particulier en Europe de l'Ouest et au Moyen-Orient et en 1981, pour son travail avec les réfugiés du monde entier, en particulier en Afrique et au Vietnam.

  • Linus Pauling

Une seule personne, à ce jour, a reçu un prix Nobel de la paix et un prix Nobel dans une autre catégorie. Il s'agit du chimiste Linus Pauling, récompensé en 1954 par le prix Nobel de chimie, puis en 1962 par le prix Nobel de la paix pour son "combat contre la course aux armements nucléaires entre l'Est et l'Ouest" pendant la Guerre Froide.

De nouveaux thèmes ont fait leur entrée au palmarès

Si le prix Nobel de la paix, dans sa définition originale, vise à récompenser la coopération internationale (12 prix) les actions en faveur du désarmement (27 prix), l'arbitrage de conflits (20 prix) en cours ou les missions humanitaires (20 prix), la définition a pu être progressivement élargie pour inclure des problématiques plus généralement liées à la paix dans le monde.

Ainsi, la défense de l'environnement a été récompensée pour la première fois en 2004 avec l'écologiste kenyanne Wangari Muta Maathai, très impliquée dans la lutte contre la déforestation. En 2007, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), conjointement avec le vice-président des États-Unis Al Gore, a également reçu le prix pour son action vis-à-vis du changement climatique.

En 2014, Kailash Satyarthi et Malala Yousafzai ont été récompensées pour leur lutte pour "le droit de tous les enfants à une éducation."

Enfin les lauréats de l'an dernier, Maria Ressa and Dmitry Andreyevich Muratov ont été récompensés pour leur défense de la liberté d'expression "une précondition pour la démocratie et la paix durable."