Des soldats ukrainiens à l'entraînement près de la frontière bélarusse

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AP, AFP
Le président bélarusse Alexandre Loukachenko, à Minsk, lundi 10 octobre 2022.
Le président bélarusse Alexandre Loukachenko, à Minsk, lundi 10 octobre 2022.   -   Tous droits réservés  Photo : Nikolai Petrov (BelTA Pool Photo via AP)

Des images de soldats ukrainiens à l'entraînement près de la frontière avec le Bélarus ont été rendues publiques par les forces armées ukrainiennes au lendemain des déclarations du président Alexandre Loukachenko annonçant le déploiement de troupes russo-bélarusses.

"Le danger existe parce que la République du Bélarus est l'alliée de la Fédération de Russie dans l'agression contre l'Ukraine. C'est pourquoi nous prenons en compte l'ensemble du spectre de menaces et que nous appliquons des moyens, afin que ces menaces ne soient pas mises en oeuvre par l'ennemi contre l'Ukraine", a déclaré Serhiy Naev, commandant des forces conjointes de l'Ukraine.

Le président bélarusse Alexandre Loukachenko a accusé lundi la Pologne, la Lituanie et l'Ukraine de préparer des attaques "terroristes" et un "soulèvement" au Bélarus, et annoncé le déploiement d'un groupement militaire "régional" avec Moscou.

Paris "avertit" le Bélarus de ne pas entrer dans la guerre

Le Belarus "serait bien avisé" de ne pas entrer dans la guerre en Ukraine, a averti mardi la cheffe de la diplomatie française Catherine Colonna, évoquant la possibilité de sanctions.

"Il faut lancer un avertissement à ce pays. Tout soutien supplémentaire à la guerre que mène la Russie en Ukraine entraînerait des sanctions supplémentaires", a-t-elle souligné, rappelant que le Belarus était déjà sous sanctions.

Le Bélarus a assuré mardi que la force militaire formée avec son allié russe est uniquement défensive.

"Les objectifs du groupement régional sont purement défensifs. Et toutes les opérations, menées actuellement, visent à adopter une réaction adéquate aux actions menées près de notre frontière", a indiqué le ministre bélarusse de la Défense, Victor Khrenine, cité dans un communiqué de son ministère.

Le Bélarus, allié de la Russie dans son conflit avec l'Ukraine, a déjà prêté son territoire à Moscou pour son offensive contre l'Ukraine, mais l'armée bélarusse ne participe pas jusqu'ici aux combats sur le territoire ukrainien.