Cet article n'est pas disponible depuis votre région

La Cour suprême britannique étudie la demande de référendum de l'Écosse

Access to the comments Discussion
Par Euronews & AFP
Indépendantistes écossais devant la Cour suprême britannique à Londres - 11.10.2022
Indépendantistes écossais devant la Cour suprême britannique à Londres - 11.10.2022   -   Tous droits réservés  Alberto Pezzali/AP   -  

L'Écosse sera-t-elle autorisée à organiser un nouveau référendum sur son indépendance ? C'est la question posée à la Cour suprême du Royaume-Uni à partir de ce mardi.

Nicola Sturgeon, la première ministre écossaise et cheffe du principal parti indépendantiste (SNP) du pays avait annoncé en juin vouloir planifier en 2023 un nouveau vote. Pour le gouvernement britannique, un tel scrutin ne peut avoir lieu qu'une fois par génération. 

Anticipant un bras de fer judiciaire avec Londres, Nicola Sturgeon avait pris les devants en saisissant la Cour suprême pour que celle-ci détermine si le Parlement écossais avait le pouvoir de légiférer sur la question sans l'accord du gouvernement britannique.

À l'ouverture des débats, Dorothy Bain, la plus haute juriste d'Écosse et membre du gouvernement écossais, a souligné que la question de l'indépendance de l'Écosse était "une question importante pour la politique électorale écossaise".

"La question de savoir si un tel scrutin relève de la compétence du parlement écossais (...) est une question que j'invite cette cour à régler définitivement", a-t-elle déclaré.