EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Explosion du pont de Crimée : le FSB annonce huit arrestations

Fumée au-dessus du pont de Crimée endommagé par une explosion le 08/10/2022
Fumée au-dessus du pont de Crimée endommagé par une explosion le 08/10/2022 Tous droits réservés AP/Copyright 2022 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés AP/Copyright 2022 The AP. All rights reserved.
Par euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les services de sécurité russes ont indiqué avoir interpellé cinq Russes et "trois citoyens ukrainiens et arméniens" dans le cadre de l'enquête sur l'"attentat" de samedi dernier.

PUBLICITÉ

Le FSB livre sa version de l'attaque contre le pont de Crimée. Les services de sécurité russes ont diffusé ces images d'un camion qui serait impliqué dans l'explosion, organisée selon eux, par les renseignements militaires ukrainiens.

Un communiqué fait état de huit arrestations : cinq Russes et "trois citoyens ukrainiens et arméniens".  Selon le FSB, les explosifs ont été cachés dans 22 palettes de rouleaux de film plastique, d'un poids total de 22 770 kilos" est-il précisé. Ils auraient été envoyés par bateau du port d'Odessa en Ukraine vers un autre port en Bulgarie, avant de transiter par la Géorgie et l'Arménie pour arriver par voie routière en Russie.

Le pont traversant le détroit de Kertch est un axe clef et symbolique reliant la Russie à la péninsule ukrainienne annexée par Moscou en 2014.

Samedi dernier, une puissante explosion l'a fortement endommagé. La circulation routière et ferroviaire a depuis repris partiellement.

Dans deux autres communiqués, le FSB a également affirmé mercredi avoir déjoué deux tentatives d'attentats en Russie également imputées aux services de sécurité ukrainiens.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : des dizaines de corps exhumés à Lyman

Des soldats ukrainiens à l'entraînement près de la frontière bélarusse

Moscou menace Washington après une frappe ukrainienne en Crimée