EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Sommet mondial de la santé à Berlin : comment mieux se préparer aux crises sanitaires ?

Capture photo du Directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus le 16 octobre 2022 à Berlin.
Capture photo du Directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus le 16 octobre 2022 à Berlin. Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Camille Pauvarel
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’Allemagne, la France, le Sénégal et l’OMS organisent cet événement du 16 au 18 octobre.

PUBLICITÉ

"La santé est un droit humain fondamental. Ce n'est pas un luxe.", pour l'ouverture du sommet mondial de la santé à Berlin, le Directeur général de l'OMS a rappelé sa vision concernant l'accès aux soins. Cette année son organisation est plus que marraine, elle co-organise ce sommet avec la France, le Sénégal et l'Allemagne qui accueille en plus l'événement.

"Qu'est-ce que cela signifie de faire passer la santé mondiale au niveau supérieur ? Un nouvel accord mondial, une nouvelle architecture mondiale et une nouvelle approche mondiale. Parce que la santé n'est pas un coût. C'est un investissement. Elle n'est pas simplement un résultat du développement, mais un moyen.", a martelé Tedros Adhanom Ghebreyesus dimanche 16 octobre.

Du 16 du 18 octobre, le sommet mondial sur la santé rassemble des acteurs issus de la sphère publique et privée dont 300 intervenants conférenciers. Hôte de ce sommet, l'Allemagne a promis d'investir 35 millions d'euros dans l'éradication de la poliomyélite infantile, maladie très contagieuse qui circule encore dans quelques régions du monde.

"Le gouvernement allemand continuera à soutenir activement la recherche motivée par la curiosité scientifique, a assuré le chancelier allemand Olaf Scholz, Le Pacte pour la recherche et l'innovation est mis en place à cet effet, ainsi que notre promesse d'augmenter encore le financement de la recherche et du développement pour atteindre 3,5 % du produit national brut d'ici 2025".

Dimanche 16 octobre, la fondation Bill et Melinda Gates a aussi annoncé une enveloppe de plus d'1,2 milliard d'euros pour aider à éliminer complètement la polio pour laquelle il existe déjà un vaccin mais dont la résurgence menace encore.

Deux ans après l'apparition de la crise sanitaire mondiale de covid-19, le sommet se concentre sur la préparation et lutte contre les maladies transmissibles tels que le Covid-19 et la polio mais aussi les autres comme les cancers en prônant une meilleure communication mondiale sur la santé.

Dans son discours préenregistré, le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a appelé le sommet à "passer de l'alarme à l'action. Et mettons en place les systèmes de santé plus solides que chaque personne mérite."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La plus grande usine d'iPhone du monde face à la colère de ses employés en Chine

Le partage des données de santé élargit l'horizon des entreprises européennes

Prévenir une nouvelle vague de covid-19 en Europe