PUBLICITÉ

L'Europe condamne l'extension du programme nucléaire iranien

Sur cette photo d'archive du 10 avril 2021, le président Hassan Rouhani, visite une exposition sur les nouvelles réalisations nucléaires de l'Iran à Téhéran.
Sur cette photo d'archive du 10 avril 2021, le président Hassan Rouhani, visite une exposition sur les nouvelles réalisations nucléaires de l'Iran à Téhéran. Tous droits réservés AP/AP
Tous droits réservés AP/AP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Téhéran a commencé à produire de l'uranium enrichi à 60% dans une deuxième usine, et se rapproche donc des 90% nécessaires pour une bombe atomique.

PUBLICITÉ

La France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne ont condamné l'expansion du programme nucléaire iranien. Ce mardi, l’Agence internationale de l’énergie atomique a confirmé que Téhéran a commencé à produire de l’uranium enrichi à 60% dans son usine souterraine de Fordo, en plus de la production déjà lancée à Natanz depuis le mois d’avril 2021.

L’Iran se rapproche donc des 90% nécessaires pour produire une bombe atomique.

Pour les puissances occidentales, il n’y a aucune justification civile crédible au programme d’enrichissement de l’Iran.

Cette nouvelle porte un coup aux espoirs de relancer l’accord sur le nucléaire iranien de 2015. Ce dernier avait plafonné l’enrichissement d’uranium du pays à 3,67%.

De son côté, la Maison Blanche a exprimé sa profonde préoccupation, face à la progression du programme nucléaire iranien.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Abolition de la police des mœurs en Iran: les manifestants restent sceptiques.

Soulèvement en Iran : les footballeurs iraniens ne chantent pas leur hymne national au Mondial

Nouvelles sanctions de l'Union européenne contre l'Iran