Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Ukraine : la Russie bombarde Kherson et tente de plonger l'Ukraine dans le noir

Access to the comments Discussion
Par Stephane Hamalian  & Euronews
L'Ukraine, plongée dans le noir
L'Ukraine, plongée dans le noir   -   Tous droits réservés  Evgeniy Maloletka/AP

Au moins quatre personnes ont été tuées et dix ont été blessées jeudi dans un bombardement russe sur Kherson, dans le sud de l'Ukraine. Les troupes de Moscou se sont retirées de cette ville il y a deux semaines. Depuis, les frappes sont incessantes.

"Je reçois presque toutes les heures des rapports sur les frappes des occupants à Kherson et dans d'autres localités de la région. Cette terreur a commencé immédiatement après que l'armée russe a été forcée de fuir la région de Kherson" a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelensky jeudi soir dans son discours quotidien.

"C'est la vengeance de ceux qui ont perdu. Ils ne savent pas comment se battre. La seule chose qu'ils peuvent encore faire est de terroriser. Soit la terreur énergétique, soit la terreur de l'artillerie, soit la terreur des missiles - c'est tout ce que la Russie peut faire avec ses dirigeants actuels."

À Vychgorod, près de Kyiv, des frappes russes survenues mercredi ont fait six morts et trente blessés. Quatre immeubles d'habitation et une école ont été endommagés.

Dans la capitale, où les températures sont désormais proches de zéro, environ 70% de la population restait privée d'électricité jeudi, et l'approvisionnement en eau a été rétabli, selon la mairie.

Le ciblage des infrastructures énergétiques par la Russie est visible depuis l'espace. Les éclairages des villes ukrainiennes perdant en intensité au fur et à mesure de la guerre d'après des images de la NASA. Ce tweet d'un conseiller du ministère ukrainien de l'intérieur montre une photo satellite de l'Europe de l'Est, prise de nuit le 23 novembre par la NASA. L'Ukraine y est bien plus sombre que ses voisins.

Les générateurs sont donc une solution de secours pour alimenter en électricité certaines infrastructures, notamment les hôpitaux.