Les infrastructures énergétiques ukrainiennes menacées par les frappes russes

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Le système électrique ukrainien détruit après des frappes russes
Le système électrique ukrainien détruit après des frappes russes   -   Tous droits réservés  SERGEI SUPINSKY/AFP or licensors

Les centrales et les réseaux électriques ukrainiens ont besoin d'une aide urgente. L'armée russe cherche à anéantir les infrastructures énergétiques ukrainiennes pendant l'hiver, en représailles aux défaites militaires qu'elle connaît sur le front.

Ces destructions dépassent largement les capacités de réparation de Kiyv et les pièces de rechange sont rares. Artur Lorkowski, Directeur du Secrétariat de la Communauté de l'énergie, explique: "il y a toute une partie qui, en dehors de l'équipement, est tout aussi nécessaire, mais elle est difficile à trouver sur le marché européen en raison des différences des normes techniques et les niveaux de tension entre l'Ukraine et l'Union Européenne."

L'Ukraine importe de l'électricité de l'UE via des réseaux interconnectés. Pourtant, en raison des différents niveaux de tension, la transmission nécessite de gros transformateurs aux frontières entre l'Ukraine et l'Union Européenne... qui sont la cible des frappes aériennes russes. Actuellement, ces transformateurs sont introuvables doivent être transportés en Ukraine. Un processus qui nécessite plusieurs mois.

Artur Lorkowski précise que le Secrétariat de la Communauté de l'énergie "a également créé un fonds, qui permet aux bailleurs de fonds potentiels de contribuer financièrement au processus d'achat de tels articles sur le marché européen, afin que ces articles spécifiques puissent être produits par des entreprises européennes."

Jusqu'à présent, le fonds s'élève à 32 millions d'euros. Trop peu selon les organisations qui fournissent de l'électricité à des aux Ukrainiens.

Ces opérations d'approvisionnement en électricité sont menées par groupe de travail dirigé par l'Union Européenne et plusieurs entreprises privées. Depuis l'invasion russe, ce groupe de travail a coordonné 35 expéditions pour livrer des équipements énergétiques dans les régions ukrainiennes les plus touchées par les bombardements.