PUBLICITÉ

Soumis à un déluge de feu russe, les civils fuient la ville de Kherson, récemment libérée

Destructions à Kherson
Destructions à Kherson Tous droits réservés Bernat Armangue/Copyright 2022 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Bernat Armangue/Copyright 2022 The AP. All rights reserved.
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La ville ukrainienne de Kherson, libérée à la mi-novembre, se vide de ses civils, fuyant les bombardements massifs de l'armée russe.

PUBLICITÉ

Les habitants de Kherson dans le sud de l'Ukraine, sont contraints de fuir, car si les forces russes se sont retirées de la ville à la mi-novembre, elles ont adopté une nouvelle stratégie : bombarder massivement, pour rende la vie impossible.

Des centaines de voitures faisaient la queue samedi pour quitter Kherson. 

"Il n'y a pas d'autre solution que de partir" explique un homme dans sa voiture avec ses enfants.

"Trois ou quatre jours après leur départ de Kherson, de violents bombardements ont commencé. Beaucoup de gens ont été tués, blessés. Les Russes tirent sur le centre ville, sur les maisons, partout" se désole-t-il.

D'après un haut responsable de la présidence ukrainienne, l'électricité a été rétablie à Kherson samedi, mais la ville libérée, est devenue invivable en raison des frappes russes qui ciblent notamment des zones résidentielles

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les infrastructures énergétiques ukrainiennes menacées par les frappes russes

Reportage : avec les civils dans la ville de Kherson "libérée" mais bombardée

Moscou tente d'avancer au-delà d'Avdiivka