Guerre en Ukraine : la situation au 2 décembre 2022, cartes à l'appui

Access to the comments Discussion
Par Sasha Vakulina  avec euronews
La guerre en cartes, par Sasha Vakulina - Lyon, le 02/12/2022
La guerre en cartes, par Sasha Vakulina - Lyon, le 02/12/2022   -   Tous droits réservés  euronews

Les forces russes continuent de prendre des mesures défensives, à construire des fortifications et à déplacer du personnel sur la rive est du fleuve Dniepr dans la région de Kherson, selon l'Institut pour l'étude de la guerre.

Le ministère britannique de la Défense ajoute que la pénurie de munitions de la Russie est probablement l'un des principaux facteurs qui limite actuellement le potentiel de Moscou à relancer des opérations offensives terrestres efficaces et à grande échelle.

Le retrait de la Russie de la rive ouest du fleuve Dniepr le mois dernier a fourni aux forces armées ukrainiennes la possibilité de frapper d'autres nœuds logistiques et lignes de communication russes.

Cette menace a très probablement incité les logisticiens russes à déplacer leurs nœuds d'approvisionnement, y compris les points de transfert ferroviaire, plus au sud et à l'est.

Jetons un coup d'oeil en direction de la ligne Kherson - Zaporizhzhia où les mouvements des troupes russes peuvent suggérer qu'elles ne peuvent pas défendre les zones critiques dans un contexte de multiplication des frappes ukrainiennes sur les forces et la logistique russes.

L'état-major ukrainien signale que les forces russes se sont retirées ou sont en train de retirer des soldats des villes de Polohy, Myhaïlivka et Inzhenerne  dans la région de Zaporizhzhia.

Le retrait potentiel de Polohy est particulièrement notable car la localité se trouve à un carrefour routier critique, et les forces russes auraient probablement plus de mal à défendre Tokmak contre d'éventuelles opérations ukrainiennes sans le contrôle de ce carrefour.

Le retrait d'une position critique peut suggérer que les forces russes ne peuvent pas défendre la totalité de la ligne de front dans la région de Zaporizhzhia et qu'elles établissent des priorités quant à l'endroit où concentrer leurs forces.

Il est tout aussi probable que les forces russes réorientent leur regroupement dans la région de Zaporizhzhia et qu'elles fassent revenir des hommes dans ces localités.