Kyiv attend les chars occidentaux

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Destructions suite à une frappe de missile russe à Donetsk, le 16/01/2023
Destructions suite à une frappe de missile russe à Donetsk, le 16/01/2023   -   Tous droits réservés  Alexei Alexandrov/Copyright 2023 The AP. All rights reserved

La pression monte autour de l'Allemagne, sommée par ses partenaires de livrer ses chars à l'Ukraine. 

Le ministre de la Défense britannique, Ben Wallace, demande à Berlin de fournir à Kyiv des Leopard 2, alors que la Grande-Bretagne confirme l'envoi de 14 véhicules blindés lourds (des Challenger 2) dans les prochaines semaines. 

Depuis le début de l'invasion russe en Ukraine, Londres soutient sans réserve les efforts militaires du pays.

Le ministre de la Défense britannique présente les véhicules militaires légers envoyés à Kyiv

La Finlande et la Pologne se disent prêtes à envoyer des chars mais elles ont besoin de l'accord de Berlin, qui pourrait céder dans les prochains jours : de plus en plus de voix, en Allemagne, demandent au gouvernement d'Olaf Scholz de revoir sa position sur le sujet. « Ces chars brûlent et brûleront », a mis en garde Dmitri Peskov, le porte-parole de la présidence russe.

La livraison de chars semble d'autant plus déterminante que la Russie tente de reprendre la main sur le terrain, après une série de revers. Volodymyr Zelensky met les Occidentaux en garde contre le passage à une nouvelle phase de la guerre : "Ce qui s'est passé à Dnipro, le fait que la Russie se prépare pour reprendre l'initiative dans la guerre, le fait que la nature des combats sur le front exige de prendre de nouvelles décisions pour approvisionner la défense... Tout cela ne fait que souligner l'importance de coordonner les efforts de tous les membres de la coalition pour défendre l'Ukraine et la liberté", affirme le président ukrainien. 

Une centaine de soldats ukrainiens sont arrivés à Fort Sill, dans l'Oklahoma, aux Etats-Unis, pour être formés à l'utilisation du système de défense antimissile Patriot, une protection longtemps réclamée par Kyiv pour pouvoir se protéger contre les attaques de missiles russes.

Les soldats ukrainiens arrivent dans l'Oklahoma pour une formation militaire

Les combats sont toujours très intenses autour de la ville de Soledar. Les opérations d'évacuation de civils sont compliquées par les bombardements.