EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

En Géorgie, les prix de l'immobilier explosent avec l'arrivée des émigrés russes

Tbilissi, en Géorgie
Tbilissi, en Géorgie Tous droits réservés Alexander Zemlianichenko/Copyright 2017 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Alexander Zemlianichenko/Copyright 2017 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Selon les dernières données, le prix de l’immobilier en Géorgie a augmenté de 14,3% en 2022. Dans le centre-ville de Tbilissi, les offres des citoyens russes sont si nombreuses qu’il n’y a plus d’appartement disponible.

PUBLICITÉ

En Géorgie, les prix de l’immobilier explosent depuis le début de l’invasion russe de l’Ukraine. Les propriétaires profitent de l’arrivée massives de Russes fuyant la conscription militaire dans leur pays pour augmenter les prix des loyers… Pour de nombreux locataires géorgiens, la situation est intenable.

"Je suis étudiant. Avant la guerre, avec mon colocataire, nous payions 160 dollars. Après l'arrivée des Russes, le prix est passé à 400 dollars. Sans les parents, nous ne pourrions pas payer le loyer", se désespère Nika Kavtaradze, qui vit au centre de Tbilissi pour ses études.

Dans le centre-ville de la capitale, les offres des citoyens russes sont si nombreuses qu’il n’y a plus d’appartement disponible. Seuls les candidats les plus aisés peuvent désormais se loger. Natia Kikolishvili, agente immobilière, explique: "_l'an dernier, cet appartement coûtait environ 800 dollars, maintenant il est à 1 500 dollars. L'arrivée des Russes a tout chamboulé, les prix ont explosé. _Les propriétaires acceptent les offres de prix les plus élevées."

Selon les dernières données, le prix de l’immobilier en Géorgie a augmenté de 14,3% en 2022. Un chiffre qui augmente quotidiennement. Les sociétés d'investissement estiment que l’achat et la location de biens immobiliers atteindra de nouveaux records en 2023. "Nous pensons que la croissance ne sera pas aussi importante qu'en 2022, mais nous nous attendons toujours à ce que les prix des loyers augmentent. On pense que le prix de vente augmentera aussi d'environ 18 %", estime Irina Kvakhadze, chercheuse chez TBC Capital.

Dicté par les arrivées et les départs des émigrés russes et les instabilités régionales, le marché de l’immobilier géorgien reste imprévisible. Mais certains analystes prévoit une baisse des prix à partir de 2024.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Immobilier : les difficultés des jeunes adultes en Irlande et en Italie

« Sauver Saakashvili » : les partisans de l’ex-président géorgien réclament sa libération

Kristalina Georgieva : "J’appelle tout un chacun à participer aux mesures d'économie d'énergie"