EventsÉvùnementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

La Pologne ou la nouvelle tĂȘte de pont de l'OTAN

Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg (à droite) et le président polonais Andrzej Duda (à gauche) au siÚge de l'OTAN à Bruxelles - 15.02.2023
Le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de l'Otan, Jens Stoltenberg (Ă  droite) et le prĂ©sident polonais Andrzej Duda (Ă  gauche) au siĂšge de l'OTAN Ă  Bruxelles - 15.02.2023 Tous droits rĂ©servĂ©s KENZO TRIBOUILLARD/AFP
Tous droits rĂ©servĂ©s KENZO TRIBOUILLARD/AFP
Par Nuno PrudĂȘncioEuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

đŸ‡”đŸ‡± A la frontiĂšre entre l'ex "bloc de l'est" et "bloc de l'ouest", la Pologne apparaĂźt aujourd'hui comme un acteur de premier plan de l'OTAN. C'est mĂȘme depuis Varsovie que le prĂ©sident amĂ©ricain a choisi de soutenir l'Ukraine "aussi longtemps qu'il le faudra".

PUBLICITÉ

A la frontiĂšre entre l'ex "bloc de l'est" et "bloc de l'ouest", la Pologne apparaĂźt depuis quelques mois comme un acteur de premier plan de l'OTAN. C'est mĂȘme depuis Varsovie que le prĂ©sident amĂ©ricain Joe Biden a choisi de soutenir l'Ukraine "aussi longtemps qu'il le faudra".

Pas moins de deux visites diplomatiques en moins d’un un an. Le prĂ©sident amĂ©ricain, Joe Biden doit se rendre dans les prochaines heures en Pologne aprĂšs un passage en Ukraine ce lundi, Ă  quelques jours du premier anniversaire de l'invasion russe. Varsovie est devenue en quelques mois un protagoniste de l’Alliance transatlantique.

En 1997, la Russie et l’OTAN signaient l**’Acte fondateur**, un accord visant à instaurer la paix durable en Europe dans le contexte post guerre froide.

ProblĂšme, le contrat a depuis Ă©tĂ© rompu par l’invasion de l’Ukraine en fĂ©vrier 2022, mais pas seulement. "Les Etats-Unis font en effet placer une base permanente sur le sol polonais. La Pologne est en train de devenir ce que l'Allemagne de l'Ouest Ă©tait pendant la guerre froide", explique Michal Baranowski, directeur gĂ©nĂ©ral du Fonds Marshall allemand - Est. 

Nouveau rideau de sécurité

En rĂ©ponse Ă  l'avancĂ©e des troupes russes en Ukraine, les AlliĂ©s renforcent les bataillons dĂ©jĂ  existants en Europe de l’est, en Estonie, en Lituanie et en Lettonie, et en crĂ©ent de nouveaux, en Hongrie, en Roumanie ou encore en Slovaquie. On parle alors d’un nouveau rideau de sĂ©curitĂ© allant de la mer Baltique Ă  la mer Noire. 

D'aprÚs Charles Kupchan, membre du think-tank Council on Foreign Relations, cette visite est "destinée à célébrer l'unité dont l'Alliance a fait preuve au cours de l'année écoulée, le succÚs de l'aide à la défense de l'Ukraine."

Kurt Volker est diplomate au Centre d'analyse des politiques européenneset pour lui, "les pays se sont réengagés à augmenter les dépenses militaires soit quelque chose de nécessaire depuis des mois mais qui peut enfin se produire. Les pays de l'OTAN sont du cÎté de l'Ukraine et tout le monde est déterminé à faire en sorte que la dissuasion fonctionne." 

Toutefois, la Commission europĂ©enne dĂ©nonce rĂ©guliĂšrement les violations de l'État de droit par la Pologne. La semaine derniĂšre, Bruxelles a dĂ©cidĂ© de poursuivre le pays devant la Cour de justice de l'Union.

Partager cet articleDiscussion

À dĂ©couvrir Ă©galement

En Pologne, la concurrence des entreprises ukrainiennes

Joe Biden / Vladimir Poutine : deux discours en forme de duel ce mardi

Pologne: le BĂ©larus fait peser la crainte de l’arrivĂ©e de clandestins