PUBLICITÉ

L'Ukraine salue le plan européen pour livrer davantage de munitions

Tir d'obus en direction des positions russes sur la ligne de front près de Bakhmout, région de Donetsk, Ukraine, vendredi 17 mars 2023.
Tir d'obus en direction des positions russes sur la ligne de front près de Bakhmout, région de Donetsk, Ukraine, vendredi 17 mars 2023. Tous droits réservés Roman Chop/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Roman Chop/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans l'est du pays, la bataille pour Bakhmout continue de faire rage. Le groupe paramilitaire russe Wagner dit contrôler 70% de la ville.

PUBLICITÉ

Des chars ukrainiens dans la région de Donetsk se dirigent vers Bakhmut. Selon Kiev, la bataille pour cette ville est essentielle pour contenir les forces russes sur l'ensemble du front oriental. C'est pourquoi l'Ukraine et la Russie y ont investi massivement leurs forces. 

Le patron du groupe paramilitaire russe Wagner, Evguéni Prigojine, a affirmé lundi que ses hommes contrôlaient "environ 70%" de la ville, des déclarations impossibles à vérifier. 

Alors que les pénuries de munitions sont un problème clef, le président ukrainien a accueilli chaleureusement la nouvelle d'un plan d'approvisionnement par ses alliés européens.

"Nos partenaires européens se sont mis d'accord sur un plan commun visant à accélérer la fourniture d'obus pour notre artillerie. Cette décision représente 2 milliards d'euros. Elle prévoit à la fois la livraison immédiate et la production de munitions. Il s'agit d'une étape stratégique. Elle nous donne confiance dans notre unité, dans l'immuabilité du mouvement vers la victoire sur l'Etat terroriste", a dit Volodymyr Zelensky.

Les États-Unis semblent également avoir répondu à l'appel pour plus de munitions sous la forme d'un nouveau paquet de défense d'une valeur de 350 millions de dollars. Il comprend une grande quantité de divers types de munitions, notamment pour les lance-roquette Himars.

La livraison, qui doit aussi inclure des véhicules blindés légers, provient de fonds déjà alloués par le Congrès américain.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La guerre en Ukraine en cartes : pourquoi la ville de Djankoï en Crimée est si importante

Les 10 pays les plus heureux au monde sont presque tous européens !

Journée de l'Europe : Roberta Metsola en visite à Kyiv pour rencontrer Volodymyr Zelensky