Frappes russes : la plupart des victimes vivaient dans un immeuble résidentiel d'Ouman

Les secouristes en action à Ouman, en Ukraine, vendredi 28 avril 2023.
Les secouristes en action à Ouman, en Ukraine, vendredi 28 avril 2023. Tous droits réservés Bernat Armangue/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Bernat Armangue/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des frappes russes sur plusieurs villes ukrainiennes ont coûté la vie à au moins 25 personnes ce vendredi, la plupart à Ouman, dans le centre du pays.

PUBLICITÉ

Des frappes russes sur plusieurs villes ukrainiennes ont coûté la vie à au moins 25 personnes ce vendredi.

 La plupart vivaient dans un immeuble résidentiel de neuf étages à Ouman, villes située dans le centre du pays, à 200 kilomètres au sud de la capitale Kyiv.

Au mois 23 personnes dont quatre enfants sont morts. Les équipes de secours ont recherché des survivants dans les décombres toute la journée.

"Nous attendions de l'aide et nous essayions de nous concentrer uniquement sur cela, raconte Dimitri, un survivant. Lorsque nous sommes sortis, nous nous sommes sentis très mal, nous sommes allés à l'hôpital. Ils nous ont donné des médicaments. Maintenant, je veux voir mes enfants, morts ou vivants."

Les attaques ont aussi tué une femme et son enfant, à Dnipro.

La Russie a de son côté affirmé avoir mené des frappes contre des objectifs militaires 

"Cette nuit, les forces aérospatiales russes ont lancé une salve de missiles avec des armes de haute précision (...) contre des points de déploiement temporaires des unités de réserve des forces armées ukrainiennes", a affirmé le ministère russe de la Défense. "Toutes les cibles assignées ont été atteintes. L'avancée des unités de réserves ennemies vers les zones de combat a été stoppée", a-t-il ajouté.

Alors qu’il recevait son homologue tchèque Petr Pavel, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a demandé une minute de silence "à la mémoire des victimes".

Les autorités installées par Moscou ont par ailleurs annoncé vendredi que sept personnes avaient péri et plus de 10 avaient été blessées dans des frappes des forces ukrainiennes sur Donetsk, la principale ville contrôlée par les Russes dans l'est de l'Ukraine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Russie: nouveau déraillement d'un train de marchandises dû à un engin explosif

Guerre en Ukraine : la défense aérienne reste la priorité

No comment : des missiles russes frappent Tchernihiv en Ukraine, faisant 17 morts