En Grèce, dernière ligne droite avant les élections législatives

Aléxis Tsípras, chef de Syriza, à Athènes, en Grèce, le 18 mai 2023
Aléxis Tsípras, chef de Syriza, à Athènes, en Grèce, le 18 mai 2023 Tous droits réservés Thanassis Stavrakis/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les Grecs se rendent aux urnes le 21 mai pour l’un des scrutins nationaux les plus imprévisibles depuis des années. La formation d’un nouveau gouvernement est incertaine et les principaux responsables politiques se querellent sur la crédibilité des sondages.

PUBLICITÉ

En Grèce, dernière ligne droite avant le verdict des urnes... A 3 jours des élections législatives, les Premier Ministre Kyriákos Mitsotákis tente le tout pour le tout... Ce jeudi, à Thessalonnique, dans le Nord du pays, il défend le bilan de son gouvernement, et multiplie les attaques contre le candidat de la gauche Aléxis Tsípras: "aujourd'hui, Tsípras coupe à nouveau 83 milliards du budget et demande la "justice pour tous", partout, sauf pour lui-même, condamné à 13 voix contre 0 au Tribunal spécial, Nikos Pappas. La question de dimanche qui se présente à nous : voulons-nous la stabilité ou un saut dans l'inconnu ? Préférons-nous un gouvernement Nouvelle Démocratie et Mitsotákis comme Premier Ministre, ou un gouvernement Syriza et Tsípras comme Premier Ministre ? le choix est entre vos mains."

A Athènes, Aléxis Tsípras a tendu la main aux partis de gauche pour former une coalition... et appelé les citoyens à mettre fin "au cauchemar" conservateur: "nous__demandons aujourd'hui avec honnêteté et cœur ouvert au peuple grec, non pas une seconde chance de gouverner, mais une chance de gouverner avec notre programme, comme nous le voulons et sans obligations, sans mémorandums, sans troïka, sans Schaüble et sans tous Voilà ce que signifie voter pour Syriza : des augmentations de salaire, des prix à la baisse, régler toutes les dettes et un État social juste, efficace et puissant, qui se tiendra aux côtés des citoyens. C'est ce que cela signifie votez pour Syriza."

Beaucoup de commentateurs estiment que ces élections sont les plus incertaines de l'histoire de la Grèce.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Élections législatives en Grèce : un second tour probable pour obtenir la majorité

Législatives en Grèce : le nouveau visage de l'extrême droite

La reconstruction de l'Ukraine au cœur d'un sommet international à Athènes