EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : la situation au 30 mai 2023, cartes à l'appui

Sasha Vakulina fait le point sur la guerre en Ukraine
Sasha Vakulina fait le point sur la guerre en Ukraine Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Oleksandra Vakulina
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Volodymyr Zelensky assure que la date de la contre-offensive ukrainienne a été fixée.

PUBLICITÉ

Une nouvelle attaque contre Kyiv a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi, la troisième du genre en l'espace d'environ 24 heures. 

Les défenses aériennes ukrainiennes ont détruit 29 des 31 drones Shahed de fabrication iranienne lancés sur la ville par la Russie.

L'Institut pour l'étude de la guerre a précédemment évalué que les forces russes ont entamé une nouvelle campagne aérienne limitée au cours des derniers mois afin de dégrader les capacités de contre-offensive de l'Ukraine.

Mais que la priorité accordée par la Russie au ciblage de Kyiv atténue probablement la campagne visant à limiter les actions potentielles de la contre-offensive ukrainienne.

Le président ukrainien Volodomyr Zelensky a déclaré lundi que le calendrier de la contre-offensive, prévue de longue date, avait été fixé. "Les décisions ont été prises", a-t-il déclaré, sans donner plus de détails.

La capitale russe visée par des drones

Après l'attaque de Kyiv, des drones ont frappé plusieurs bâtiments à Moscou tôt ce mardi, causant des dégâts limités et ne faisant pas de blessés graves, selon le maire de la capitale russe.

Moscou est située à environ 500 km de la frontière ukrainienne et n'a été que rarement la cible d'attaques de drones depuis le début de l'invasion russe, même si ces attaques sont devenues plus fréquentes ailleurs en Russie.

Des drones ont déjà été abattus dans les régions russes de Koursk et de Belgorod, toutes deux frontalières de l'Ukraine.

En avril, un drone s'est écrasé dans la ville de Kireyevsk, à environ 400 km de la frontière ukrainienne, blessant au moins trois personnes dans l'explosion qui a suivi sa chute, selon les médias d'État russes.

Une raffinerie de pétrole dans la région russe de Krasnodar, à environ 200 km de la frontière de la Crimée, a été prise pour cible par des drones les 4 et 5 mai, selon les médias russes.

Une attaque de drone présumée a blessé plus de dix soldats russes sur un terrain d'entraînement militaire dans la région de Voronezh.

Le ministère russe de la Défense a déclaré que l'Ukraine était responsable de ce qu'il a immédiatement qualifié d'"attaque terroriste" contre Moscou.

L'Ukraine a nié toute implication directe dans cette attaque de drones contre la capitale russe.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un mort lors d'une nouvelle "attaque massive" sur Kyiv, frappée de jour comme de nuit

Guerre en Ukraine : la situation au 29 mai 2023, cartes à l'appui

Le secrétaire d'État du Vatican a rencontré Volodymyr Zelensky en Ukraine