PUBLICITÉ

"Les forces ukrainiennes poussent", reconnaît le chef de Wagner qui contredit le Kremlin

Le patron de Wagner Evguéni Prigojine le 8 avril 2023
Le patron de Wagner Evguéni Prigojine le 8 avril 2023 Tous droits réservés AP/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés AP/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors que Vladimir Poutine a qualifié d'"échec" la contre-offensive ukrainienne, Evguéni Prigojine, chef du groupe russe Wagner, affirme au contraire ce vendredi que les troupes russes se retirent dans les zones de Zaporijjia, Kherson et Bakhmout.

PUBLICITÉ

L'armée russe recule dans plusieurs secteurs du sud et l'est de l'Ukraine, a affirmé vendredi le chef du groupe paramilitaire Wagner, contredisant les affirmations du Kremlin selon qui la contre-offensive de Kiev est un échec.

"Les forces ukrainiennes poussent"

"L'armée se retire dans les zones de Zaporijjia et de Kherson, les forces armées ukrainiennes poussent", a déclaré Evguéni Prigojine dans un entretien vidéo publié sur Telegram par son service de presse.

"La même chose se passe à Bakhmout, l'ennemi pénétrera de plus en plus profondément dans notre défense", a ajouté l'homme d'affaires, en référence à une ville de l'est que les Russes affirment avoir capturée mais où les Ukrainiens disent avoir progressé sur les flancs ces dernières semaines.

"Il n'y a aucun contrôle, il n'y a pas de succès militaires" de Moscou, a encore cinglé Evguéni Prigojine Prigojine, affirmant que les militaires russes "se lavent avec leur sang", une manière d'affirmer qu'ils subissent de lourdes pertes.

Prigojine contredit le Kremlin

Invérifiables de source indépendante, les propos du patron de Wagner contredisent en tout cas ceux du président Vladimir Poutine et de son ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, selon qui l'armée russe "repousse" tous les assauts ukrainiens.

Ces derniers jours, Vladimir Poutine a répété que la contre-offensive ukrainienne était un échec et que les forces de Kyiv avaient essuyé des pertes quasi "catastrophiques".

Jeudi, Sergueï Choïgou a assuré que l'armée ukrainienne était en train de se "regrouper" après avoir échoué à percer les défenses russes.

Prigojine dénonce une profonde "tromperie" du Kremlin

Evguéni Prigojine a qualifié de "profonde tromperie" les déclarations victorieuses du ministère russe de la Défense, accusant l'état-major de "cacher" les difficultés et les pertes russes sur le terrain.

Preuve toutefois que la contre-offensive ukrainienne est prise très au sérieux par Moscou, Vladimir Poutine s'est exprimé à plusieurs reprises en quelques jours sur la situation sur le champ de bataille, alors qu'il avait tendance ces derniers mois à ne pas commenter en détails ce qu'il s'y passait.

Alors que de nombreux opposants et anonymes russes sont en prison pour avoir critiqué le conflit en Ukraine, le chef de Wagner a ouvertement remis en question vendredi les raisons pour lesquelles l'intervention militaire a été lancée.

"La guerre était nécessaire pour qu'un groupe de salauds soit promu", a-t-il fustigé, accusant aussi "les oligarques" russes qui "avaient besoin de la guerre", alors que Kyiv était selon lui "prêt à n'importe quel accord".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Qui est Evguéni Prigojine, le patron de Wagner entré en rébellion contre Vladimir Poutine ?

La frappe à Kharkiv fait 16 morts, Zelensky évoque la concentration de troupes russes

La Russie poursuit son offensive dans le nord-est de l'Ukraine