EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Espagne : l'extension du métro à Madrid menace des centaines d'arbres

un oiseau posé sur une branche d'arbre
un oiseau posé sur une branche d'arbre Tous droits réservés Virginia Mayo/AP Photo
Tous droits réservés Virginia Mayo/AP Photo
Par Jaime Velázquez
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des Madrilènes se mobilisent pour empêcher la coupe d'au moins un millier d'arbres annoncée pour des travaux d'extension de la ligne 11 du métro.

PUBLICITÉ

"Ils sont en train d'abattre 68 arbres ici dans la rue Ancora, la plupart d'entre eux sont des arbres sains, de grande épaisseur et de grande hauteur" explique Jose Enrique Garcia, d'une association de riverains contre la ligne de métro 11.

Les travaux d'extension de la ligne 11 du métro devraient entraîner la coupe de plus d'un millier d'arbres. Ce dimanche, les habitants ont défilé dans les rues en criant "le métro oui, mais pas comme ça".

"La plupart des villes européennes s'orientent vers un modèle social plus durable, mais ici, nous faisons marche arrière", estime Jose Enrique Garcia.

Máximo Florín est le conseiller technique à la plateforme des résidents contre la ligne de métro 11. "En l'espace de quelques mois, les voisins ont reçu une lettre des autorités s'excusant des désagréments causés par les travaux ici, puis ils ont découvert qu'ils étaient en train de poser des clôtures à cet endroit. Ils ont déplacé la station de métro dans ce parc historique à l'insu des voisins et sans procéder à l'évaluation environnementale requise" dénonce-t-il.

"Nous sommes en Espagne, nous ne sommes pas dans un pays scandinave. Nous ne savons pas si (le gouvernement régional) a pris en considération le coût élevé que représente pour les gens la perte de la seule ombre digne de ce nom qu'ils ont ici, au parc Madrid Río", dit-il.

Le gouvernement régional de Madrid s'est engagé à interrompre le projet et à explorer de nouvelles alternatives pour minimiser l'impact des travaux, mais les habitants d'Arganzuela restent vigilants.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Espagne, la culture intensive de la fraise suscite une polémique sur l'eau

Iles Canaries : 68 migrants sauvés par un bateau de croisière, 5 corps récupérés

Le roi Felipe VI fête ses dix ans de règne en Espagne