PUBLICITÉ

Ukraine : après des frappes russes sur Soumy, cinq drones neutralisés près de Moscou

Conséquence d'un attaque de drone russe à Soumy, le 3 juillet 2023, Ukraine
Conséquence d'un attaque de drone russe à Soumy, le 3 juillet 2023, Ukraine Tous droits réservés Andrii Marienko/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Andrii Marienko/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au lendemain d'une attaque de drones qui a fait deux morts dans le nord de l'Ukraine, la Russie dit avoir été la cible d'un acte "terroriste" du régime de Kyiv.

PUBLICITÉ

La Russie a dénoncé mardi un "acte terroriste" du régime de Kyiv, après une attaque de cinq drones visant des sites près de Moscou et dans sa région, qui a perturbé le fonctionnement de l'aéroport international de Vnoukovo.

Quatre drones ont été détruits par la défense antiaérienne près de la capitale et le cinquième a été neutralisé par des "moyens de guerre électronique", avant de s'écraser dans la région de Moscou, selon la même source.

L'attaque n'a pas fait de victimes ni de dégâts, a souligné le ministère.

Des drones russes frappent Soumy : deux morts

Lundi, des frappes de drones russes sur Soumy, dans le nord de l'Ukraine, ont fait deux morts et 19 blessés, dont un enfant de cinq ans. Un bâtiment officiel et deux structures résidentielles ont été endommagés.

Le président ukrainien a appelé à une amélioration des système de défense aérienne à la suite de cette attaque, affirmant que l'Ukraine ne disposait pas suffisamment de dispositifs de haute qualité pour protéger l'ensemble de son territoire.

Dans le contexte de contre-offensive l'armée ukrainienne affirme gagner lentement du terrain.

Kiyv a diffusé des images de troupes s'entraînant de nuit près de Kramatorsk. Certains instructeurs sont étrangers dont Christer, qui vient de Suède, et qui décrit la dure réalité de la guerre :

"Cela fait partie de la vie d'un soldat. Je peux m'asseoir et vous parler dans une tranchée ou dans une cafétéria et nous nous disons toujours : «j'espère vous voir demain». Au total, qu'ils soient ukrainiens ou suédois, un peu moins de 100 personnes que je connais depuis plus d'une semaine sont mortes dans cette guerre" dit-il.

Drones ukrainiens dans le ciel de Moscou

Le ministère russe de la Défense a pour sa part diffusé ce lundi des images de ses blindés menant des opérations en Ukraine, infligeant selon le ministère de la Défense des dégâts "aux bastions ennemis".

Mardi matin, la Russie a annoncé avoir neutralisé cinq drones ukrainiens dans le ciel de la capitale et dans sa région, soulignant que l'attaque n'avait fait aucune victime ni dégât.

"Ce matin, nous avons empêché une tentative du régime de Kyiv de commettre un acte terroriste avec cinq drones" visant des sites dans la région de Moscou et à l'extrémité de la capitale russe, a déclaré le ministère dans un communiqué. Quatre drones ont été détruits par la défense antiaérienne près de Moscou et le cinquième a été neutralisé par des "moyens de guerre électronique".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Russie : cinq drones abattus au-dessus de la région de Moscou, des vols perturbés

Guerre en Ukraine : ouverture à La Haye d'un bureau d'enquête sur le crime d'agression russe

UE : l'Ukraine au coeur de la présidence espagnole