EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Alain Delon victime de harcèlement moral ? La justice ouvre une enquête

L'acteur français Alain Delon avec son fils Anthony Delon en 2021.
L'acteur français Alain Delon avec son fils Anthony Delon en 2021. Tous droits réservés Michel Euler/Copyright 2021 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Michel Euler/Copyright 2021 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La justice a ouvert une enquête préliminaire à l’encontre de la dame de compagnie de l’acteur français, Hiromi Rollin, après des plaintes déposées par ses enfants.

PUBLICITÉ

Vingt-quatre heures après les plaintes déposées par les trois enfants d'Alain Delon, une enquête préliminaire a été ouverte à l'encontre de la dame de compagnie du monument du cinéma, notamment pour des faits de harcèlement moral.

Cette enquête a été confiée à la Section de Recherches d'Orléans et à la Brigade de Recherches de Montargis, a annoncé jeudi le procureur de la République de Montargis, Jean-Cédric Gaux.

Mercredi, le parquet a été "destinataire de deux plaintes de la famille Delon" à l'encontre d'Hiromi Rollin, désignée comme la "femme de compagnie" du monstre sacré, âgé de 87 ans.

La première plainte, datée de mardi et remise par le conseil des trois enfants d'Alain Delon (Anthony, Anouchka et Alain-Fabien), vise des faits de "harcèlement moral, détournement de correspondances et maltraitance animale", selon le magistrat.

Les enfants y dénoncent "l'attitude dénigrante et agressive" de Mme Rollin à l'encontre d'Alain Delon et de ses enfants, ainsi que "ses agissements tendant à capter à son profit les courriers et messages téléphoniques de celui-ci et les coups portés au chien d'Alain Delon".

"Par déclaration signée et jointe à la plainte, il était indiqué qu'Alain Delon s'associait à celle-ci", selon le communiqué.

Une seconde plainte a été déposée lundi par le fils aîné, Anthony Delon, dans un commissariat parisien, visant elle aussi cette dame de compagnie pour des faits de "harcèlement moral, violence sur personne vulnérable, abus de faiblesse et acte de cruauté envers un animal".

L'avocat des enfants Delon, Me Christophe Ayela, avait indiqué mercredi que "depuis l'accident cardio-vasculaire de Mr Alain Delon intervenu en 2019", cette personne "qui s'est installée chez lui, se montre de plus en plus agressive, dénigrante et injurieuse à son égard, et à l'égard de ses enfants".

Elle "n'a de cesse d'isoler Alain Delon de ses proches, de ses amis, et de sa famille, en usant de manœuvres et de menaces", selon le conseil.

A ses côtés

Dans un communiqué diffusé mercredi, Anthony Delon estimait que la situation en deux ans a pris "de telles proportions" que son père a demandé lui-même par écrit à Mme Rollin qu'elle quitte la résidence de Douchy, (Loiret) dont il a fait l'acquisition dans les années 70.

Hiromi Rollin ne s'est pas exprimée jusqu'ici.

Discrète, cette sexagénaire a travaillé comme assistante à la réalisation pour plusieurs films dans les années 80-90, dont "Tenue de soirée", "Tous les matins du monde" et "Le retour de Casanova"... avec Alain Delon dans le rôle-titre.

En 2021, il la présentait comme sa "compagne japonaise" dans un documentaire sur TV5 Monde et louait sa présence "tout au long de (sa) convalescence". Elle a été aperçue à ses côtés lors des obsèques de son complice de cinéma, Jean-Paul Belmondo, en septembre 2021 et l'a accompagné au printemps à l'avant-première d'un film de son fils Alain-Fabien.

Icône du 7e art, acteur magnétique avec des films comme "Le guépard", "Plein soleil" et "Le samouraï", Alain Delon s'est fait rarissime au cinéma depuis la fin des années 90.

Il était revenu goûter aux lumières du tapis rouge à Cannes en mai 2019 pour recevoir une Palme d'or d'honneur, entre larmes et discours aux accents testamentaires, quelques semaines avant son AVC.

Immense collectionneur, il a fait parler de lui fin juin en se séparant de 80 œuvres d'art, pour plus de huit millions d'euros.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La carrière d'Alain Delon honorée à Cannes, l'acteur en larmes

France : la canicule désormais considérée comme un motif de chômage technique

France : le puzzle des solutions possibles après l'impasse des législatives