EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Etats-Unis : l'auteur de la tuerie d'El Paso condamné à 90 peines de prison à vie

Le jeune suprémaciste blanc avait parcouru 1000 km en voiture pour se rendre à El paso
Le jeune suprémaciste blanc avait parcouru 1000 km en voiture pour se rendre à El paso Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par euronews avec agences
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Quatre ans après la fusillade de masse dans un hypermarché du Texas, un suprémaciste blanc a été condamné vendredi à 90 peines de prison à vie. Il risque également la peine de mort.

PUBLICITÉ

C'était une attaque préméditée et motivée par la haine contre la communauté hispanique. Le 3 août 2019, Patrick Crusius, 19 ans à l'époque des faits, pénétrait dans un hypermarché Wallmart, à El Paso au Texas. Armé d'un fusil d'assaut de type AK-47, le jeune homme s'était alors mis à tuer froidement. 

Vingt personnes furent abattues dont un enfant de 6 ans. Les secours prendront également en charge vingt-six autres blessés dont trois décèderont plus tard. 

Le tireur s'était ensuite rendu lui-même à la police.

L'enquête permettra d'établir que Patrick Crusius, un supporteur de Donald Trump, avait spécialement visé la ville frontalière d'El Paso, dont la population est composée à 80% de personnes d'origine latino-américaine.

Quelques heures avant le drame, le meurtrier avait par ailleurs justifié son acte dans un "manifeste" publié sur internet en "réponse à l'invasion hispanique du Texas". Le jeune homme, qualifié d'étrange et solitaire, citait notamment un livre français, Le Grand Remplacement, de Renaud Camus, publié en 2011. Ce dernier véhicule l'idée selon laquelle "la race blanche" serait remplacée par des personnes non blanches ou non européennes. Le "manifeste" faisait aussi référence à la tuerie commise par un suprémaciste blanc dans des mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande qui avait fait 51 morts quelques mois plus tôt.

Patrick Crusius avait plaidé coupable au début de l'année à près de 50 accusations fédérales de crime de haine dans la fusillade de 2019.

Condamné à la prison à vie, le jeune suprémaciste n'en a pas terminé avec la justice. Les procureurs du Texas souhaitent qu'il soit condamné à la peine de mort lorsqu'il sera jugé par un tribunal d'État. La date du procès n'a pas encore été fixée.

Cette tuerie avait profondément choqué les Etats-Unis et ouvert un débat sur la responsabilité des diatribes anti-immigrants du président républicain Donald Trump.

Le massacre d'El Paso reste l'une des tueries les plus meurtrières de l'histoire du pays régulièrement endeuillés par les fusillades.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les parents de l’auteur d’une tuerie condamnés à au moins 10 ans de prison

Hunter Biden, fils du président américain, reconnu coupable de détention illégale d'arme à feu

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations