EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Tour de France 2023 : Pello Bilbao s’impose au sprint à l’issue d’une dixième étape au Puy-de-Dôme

L'Espagnol Pelle Bilbao franchit la ligne d'arrivée pour remporter la dixième étape du Tour de France cycliste sur 167 kilomètres (104 miles)
L'Espagnol Pelle Bilbao franchit la ligne d'arrivée pour remporter la dixième étape du Tour de France cycliste sur 167 kilomètres (104 miles) Tous droits réservés Daniel Cole/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Daniel Cole/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’Espagnol Pello Bilbao s’est imposé mardi à Issoire, lors de la 10ᵉ étape du Tour de France, au terme d’une journée agitée de bout en bout.

PUBLICITÉ

C’est sous une chaleur accablante que le peloton a parcouru, ce mardi 11 juillet, les 167 kilomètres de la dixième étape du Tour de France, disputée entre Vulcania et Issoire. Au terme d’une étape très rapide, animée dès les premiers kilomètres, c’est le coureur de l’équipe Bahrain – Victorious, Pello Bilbao qui s’est imposé.

Alors que le début d’étape a été animé par de nombreuses attaques, incluant les deux premiers du classement général, Jonas Vingegaard et Tadej Pogacar et la présence des Français, David Gaudu et Romain Bardet dans un groupe de distancés à l’arrière de la course, c’est un groupe de 14 coureurs qui a réussi à prendre les devants après une cinquantaine de kilomètres. 

Dans ce groupe, composé notamment de Julian Alaphilippe, du Breton Warren Barguil ou encore du champion de Colombie Esteban Chaves, c’est finalement Pello Bilbao qui est allé chercher la victoire dans un sprint en petit comité, se replaçant, par la même occasion, dans le top 5 du classement général.

On s’attendait à une étape de transition et peu animée. Mais la chaleur étouffante - jusqu’à 50 degrés ressentis sur certaines portions de l’étape -, au lendemain de la première journée de repos de ce Tour, a épuisé le peloton. Le rythme effréné de l’étape a été tout sauf un round d’observation, à l’image de l’attaque de Pogacar et Vingegaard en début d’étape. Cette étape devrait donc laisser des traces, à quelques jours de l’entrée dans les Alpes. La 11ᵉ étape entre Clermont et Moulins, mercredi 12 juillet, plate et longue de 180 kilomètres, devrait permettre au peloton de souffler.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Deuxième victoire espagnole sur le Tour de France avec le triomphe de Ion Izagirre

Tour de France : Le Français Victor Lafay remporte la deuxième étape à Saint-Sébastien

No comment : Bilbao se prépare au grand départ du Tour de France